Lundi 24 juillet 2017 | Dernière mise à jour 10:22

Football Tyrone, supporter de Stoke prêt à tout

L'Anglais est devenu une célébrité dans son pays pour sa propension à se mettre en caleçon pendant les matches. Rencontre à Martigny.

Torse nu sous le soleil du Valais, Tyrone assiste à Stoke-Monaco.

Torse nu sous le soleil du Valais, Tyrone assiste à Stoke-Monaco.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Vous savez, nous les Anglais, on est tous un peu tarés.» Croisé au Stade d'Octodure à Martigny, juste avant Stoke-Monaco, Tyrone Sidley se marre franchement. L'homme est ultra-sympathique. Un bon vivant avec énormément de deuxième degré, dans la droite ligne des supporters anglais. Et un peu «taré», donc, pour reprendre son propre terme.

Si Tyrone est devenu une célébrité du côté de Stoke («Vous pouvez utiliser ce terme, c'est la vérité. Tout le monde me connaît depuis deux mois»), c'est parce qu'il adore se mettre en caleçon pour suivre les matches. Et surtout, parce que Peter Crouch, sous le charme, lui a offert son maillot en mai dernier. Le grand attaquant anglais a en effet été interpellé par Tyrone sur Twitter juste avant la partie et a décidé de jouer le jeu jusqu'au bout. «Je voulais son maillot. Il m'a répondu qu'il était d'accord, mais uniquement si j'étais en caleçon au moment où il viendrait me le donner», explique Tyrone, fier de son coup.

Peter Crouch, ce grand homme

Alors, après la rencontre (gagnée par Stoke avec un but de Crouch!), l'attaquant s'est approché de la tribune. Et il a vu Tyrone dans le tenue promise (avec juste un masque et un tuba, sans doute pour se donner un peu plus de contenance). Et là, Peter Crouch, lui aussi connu pour son deuxième degré, a été parfait. Il a offert son maillot à Tyrone, lui a fait une accolade et a posé pour la photo souvenir. «Un grand homme, dans tous les sens du terme» le félicite son supporter numéro 1.

Depuis, Tyrone se met régulièrement en caleçon pour encourager Stoke, dont il n'a pas raté un match depuis près de cinq ans. Présent en Suisse depuis dix jours, l'Anglais est heureux: il fait beau en Suisse romande. «S'il pleuvait et faisait froid, ce serait plus compliqué. Mais je ne vais pas non plus me mettre en caleçon à tous les matches. En fait, c'est un vêtement spécial, un maillot de bain qu'on appelle Speedo. Et là, je n'en ai plus. Alors, je me mets juste à torse nu, ce qui me fait déjà un peu remarquer. Mais je vais bientôt en retrouver. Après la Suisse, on file en Allemagne. D'ici-là, j'en aurai bien déniché un», promet celui que tout Stoke appelle «Speedo-Man».

(Le Matin)

Créé: 15.07.2017, 17h54