ACCUEIL 26.10.2014 Mis à jour à 08h28

L'UEFA rajeunit Servette d'un quart de siècle

Football

Le site de la Ligue Europa annonce le retour des Genevois à l’aide d’un logo désuet (1983-1998). Heureux présage avant jeudi (19?h?45)?

Par Mathieu Aeschmann. Mis à jour le 16.07.2012 1 Commentaire
Sur le site de l’UEFA, le match de Servette en Ligue Europa est présenté avec un ancien logo, comme celui sur le maillot d’Anderson, en 1992.

Sur le site de l’UEFA, le match de Servette en Ligue Europa est présenté avec un ancien logo, comme celui sur le maillot d’Anderson, en 1992.
Image: Eric Lafargue

L'ancien logo (1983-1998)

Le nouveau logo (depuis 2005)

… et la Swiss Football League relègue les «grenat»

Il n’y a pas qu’avec l’UEFA que le Servette FC est en déficit d’image (lire ci-contre). La Swiss Football League (SFL) s’est en effet mise au diapason en rétrogradant le club genevois d’une Ligue!

Le site de la SFL est actuellement en reconstruction. Il y manque notamment encore toutes les statistiques individuelles complètes des joueurs, qui en faisaient ces dernières années un des sites de pointe de toutes les fédérations d’Europe (ces dernières se contentent en général des statistiques obtenues dans leur pays). Les spécialistes planchent sur le sujet, et le site rénové devrait bientôt être accessible dans sa totalité.

N’empêche: lorsque, sur Football.ch, vous cliquez sur l’onglet «Challenge League», vous vous retrouvez avec une photo d’une petite vingtaine de Servettiens , pris de dos, en train de fêter un succès face à leurs supporters de la Section Grenat. Or on ne peut pas exactement dire que Servette soit néo-promu en Super League, puisque son excellente saison du retour dans la plus haute catégorie du pays lui a permis de se qualifier en Ligue Europa!

Le club genevois a définitivement bien de la peine à s’implanter. R.?TY

Partager & Commenter

Mots-clés

Huit ans après une lourde défaite face à l’Ujpest Budapest (1-3; 0-2), Servette retrouvera jeudi soir l’inimitable frisson des soirées européennes. Des retrouvailles aux contours incertains face au Gandzasar Kapan, énigmatique troisième du dernier championnat d’Arménie.

Or quelle surprise lorsqu’une visite sur le site de l’UEFA présente le club genevois à l’aide d’un logo vieux d’au moins deux décennies! Cercle grenat et S traversant, cet emblème historique ne mentionne pas la date de fondation du club, le fameux «1890» ajouté après la faillite de 2005. Un anachronisme assez cocasse pour nous inviter à plonger dans les livres d’histoire.

Retrouver la trace de ce «SFC» horizontal plonge le nostalgique dans les souvenirs du «Grand Chelem» de 1979. C’est en effet au terme de cette saison de tous les records que les dirigeants «grenat» abandonnent une calligraphie vieille d’un demi-siècle pour ce logo à la «modernité froide».

D’abord bleues sous sponsor HCC, les trois initiales stylisées deviennent blanches en 1983 avec l’arrivée de la marque aux trois bandes. Une simplicité qui perdure jusqu’à la saison 1999 et un passage au grenat sur fond blanc.

Au fil de ces quinze saisons, Servette dispute cinq finales de Coupe et remporte deux titres de champion (1985 et 1994). Alors que ses voyages européens mènent le club des Charmilles jusqu’à Aberdeen et un Alex Ferguson encore loin d’être anobli (8e de finale de C1 1986) ou encore face aux Girondins de Bordeaux d’un certain Zinédine Zidane (16e de finale de C3 1994).

Est-ce pour donner du courage aux Servettiens que l’UEFA a choisi de ressusciter cette bannière historique? Rien n’est moins sûr. Reste que les hommes de João Alves auraient tort de ne pas utiliser cette négligence informatique comme une invitation à ressusciter les vieilles épopées continentales.

Et si les références esthétiques ne devaient pas suffire, pourquoi ne pas se souvenir que la dernière qualification européenne de Servette date de l’été 2002 contre… le Spartak Yerevan. Coachés par le regretté Roberto Morinini, les Genevois s’étaient d’abord imposés 2-0 en Arménie avant de parfaire le travail aux Charmilles grâce à Diogo et Frei (3-0). Un dernier succès prêt à passer la main. (Le Matin)

Créé: 16.07.2012, 22h53

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

Lionel Favre

16.07.2012, 23:57 Heures
Signaler un abus 12 Recommandation 0

Vieux logo ou pas, Servette et le seul Romand en Europe et le dernier vainqueur Romand du championnat Suisse de première division en 1999 et ce pour la 17 ème fois, voila l'important. Répondre



Sondage

Trois points chauds ce week-end en Suisse romande. Selon vous, où y aura-t-il la plus grosse affluence?




  • Sports Center

Dépêches sports

Sondage

A votre avis, Roger Federer va-t-il redevenir numéro 1 mondial d'ici la fin de l'année?