Mercredi 31 août 2016 | Dernière mise à jour 23:31

Hockey sur glace Ronny Keller pourra-t-il remarcher? «C'est du 50-50»

Le défenseur d'Olten Ronny Keller s'est gravement blessé lors du match face à Langenthal. Il n'est pas sûr qu'il puisse un jour remarcher. «On ne le saura pas avant deux ou trois mois», précise l'entourage du club.

Ronny Keller a été évacué puis hospitalisé.

Ronny Keller a été évacué puis hospitalisé. (Image: Freshfocus)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Je ne sens plus rien, je ne peux plus bouger.» Voilà ce qu'a déclaré, Ronny Keller aux secours peu avant de se faire évacuer en hélicoptère par la Rega.

Le défenseur d'Olten, qui a notamment porté les couleurs de Lausanne et de Sierre, a subi une charge par derrière de Stefan Schnyder et sa tête a violemment heurté la bande. Il est ensuite resté, inerte, allongé sur la glace.

Ronny Keller a été transporté au service des paraplégiques à l'hôpital de Notwil pour des examens approfondis. Touché aux 2e et 5e vertèbres cervicales, il a été opéré ce matin. Retrouvera-t-il un jour sa mobilité? «C'est du 50-50, confie Patrice Lefèbre, entraîneur adjoint d'Olten. On ne saura que dans deux ou trois mois s'il pourra un jour remarcher.»

Reto Steinmann, le juge unique de la Ligue, a ouvert une enquête.

Pour sa part, Stefan Schnyder, l'auteur de la charge, a été auditionné par la police après le match, hier à Olten.

(Créé: 06.03.2013, 17h36)
Dépêches sports

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.