ACCUEIL 22.9.2014 Mis à jour à 19h52

La Sauber de Kobayashi finit troisième

Grand Prix du Japon

Parti en pole position, l'Allemand Sebastian Vettel remporte le Grand Prix du Japon. Felipe Massa termine deuxième et Kamui Kobayashi se hisse sur le podium avec sa Sauber.

Mis à jour le 07.10.2012
Le Japonais a amené sa Sauber-Ferrari au 3e rang, fêtant à domicile le premier podium de sa carrière et le quatrième pour l'écurie suisse en 2012. Son coéquipier Sergio Perez (Mex) est sorti de la piste au 19e tour

Le Japonais a amené sa Sauber-Ferrari au 3e rang, fêtant à domicile le premier podium de sa carrière et le quatrième pour l'écurie suisse en 2012. Son coéquipier Sergio Perez (Mex) est sorti de la piste au 19e tour
Image: Keystone

Articles en relation

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Parti de la pole position, Vettel n'a jamais été inquiété et a signé le 24e succès de sa carrière de manière souveraine, signant encore le meilleur tour dans son avant-dernière boucle. C'est sa troisième victoire cette saison après Bahreïn et Singapour. Vettel s'était déjà imposé à Suzuka en 2009 et en 2010. «C'est un grand pas en avant, mais il y a encore du chemin à faire, c'est une saison très longue», a dit Vettel sur le podium.

Loin derrière, Felipe Massa (Ferrari) a pris une étonnante 2e place. Il s'agit du premier podium du Brésilien depuis la Corée en 2010, soit depuis 35 courses. Ce bon résultat va sans doute augmenter ses chances de conserver son volant dans la Scuderia l'an prochain.

Kobayashi aux anges

Le Japonais Kamui Kobayashi a amené sa Sauber-Ferrari au 3e rang, fêtant à domicile le premier podium de sa carrière et le quatrième pour l'écurie suisse en 2012. «Merci à tous. Réussir mon premier podium ici au Japon, c'est fantastique», a déclaré Kobayashi, ému par l'incroyable soutien du public nippon. Son coéquipier Sergio Perez (Mex) est sorti de la piste au 19e tour en tentant de dépasser Lewis Hamilton.

La course a été brève pour Fernando Alonso. Touché par Kimi Raikkonen (Lotus-Renault) avant le premier virage, l'Espagnol a été contraint à l'abandon après une crevaison. Corollaire, son avance au championnat du monde a fondu puisqu'il ne possède désormais plus que 4 points d'avance sur un Vettel qui fait figure de favori pour une troisième couronne consécutive.

Pas de chance

«On n'a pas eu de chance avec Kimi ce week-end. Un drapeau jaune en qualifications, puis la crevaison en début de course. Maintenant, on doit se concentrer pour la Corée», a commenté un Alonso qui n'a pas marqué de point pour la deuxième fois de la saison après la Belgique.

Kimi Raikkonen, 6e à Suzuka derrière les McLaren-Mercedes de Jenson Button et Lewis Hamilton, occupe la 3e place du championnat avec un retard de 37 points sur le leader. Hamilton, pas vraiment dans le rythme au Japon, est 4e à 42 points d'Alonso.

Grosjean encore pénalisé

Dans la confusion du départ, l'Australien Mark Webber (Red Bull-Renault), deuxième des essais, a perdu toutes ses chances en étant accroché par Romain Grosjean (Lotus-Renault). Le Franco-Suisse a été contraint de s'arrêter aux stands avant de repartir puis a reçu une pénalité de dix secondes d'arrêt aux stands. Grosjean irrite beaucoup de ses collègues par sa propension à causer des incidents dans le premier tour. Pour sa part, Webber a effectué une solide remontée de la dernière à la 9e place, mais l'Australien peut avoir des regrets car il pouvait viser le podium.

Créé: 07.10.2012, 09h37

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Sondage

Ligue des champions: après la claque reçue à Madrid (5-1), le FC Bâle va-t-il quand même se qualifier pour les 8es de finale?



  • Sports Center

Dépêches sports

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne