Samedi 22 juillet 2017 | Dernière mise à jour 14:42

SKI ALPIN Vonn ne panique pas

Sixième de la descente de samedi, l'Américaine prend cette performance comme un bon résultat après un mois de pause.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Jamais depuis février 2009, l’Américaine ne s’était classée hors du top 5 en terminant une descente. C’est chose faite depuis ce samedi midi, et sa sixième place à St. Anton. Mais pour sa course de rentrée, après une pause de près d’un mois, elle assure le prendre «comme un bon résultat» en vue des conditions.

Malgré tous les efforts des organisateurs, la neige tombée en abondance vendredi et durant la nuit a considérablement ramolli la piste «Karl Schranz» si effrayante jeudi lors de l’entraînement. Le bas du tracé a très vite «cassé», selon le jargon, et les skieuses parties au-delà du dossard No 10 ont eu toutes les peines du monde à tenir leurs skis. Leurs appuis se dérobant plus que de raison. «J’ai adoré retrouver l’adrénaline du départ, ce sentiment de vitesse sur la piste, mais c’est vrai que pour mon retour, les conditions étaient plutôt difficiles, dit Lindsey Vonn. Ainsi, une erreur suffit à vous reléguer hors du top 20 ou 30. Partir avec un dossard élevé (elle portait le No 17) était un désavantage. Sauf pour Daniela Merighetti (2e avec le dossard 22), elle a magnifiquement skié! De mon côté, j’ai commis des erreurs. Alors même si en descente mon but est toujours d’être sur le podium, je suis contente de ma sixième place.»

Si terminer au pied du podium n’est jamais agréable, Tina Maze peut se réjouir d’y figurer à St. Anton. Car ce 4e rang en descente, sa discipline «faible», est synonyme d’un gain de 50 points. La Slovène renforce ainsi sa place de leader de la Coupe du monde. Elle devance désormais l’Allemande Maria Höfl-Riesch de 490 points et relègue Lindsey Vonn (5e) à 735 unités. Le grand globe semble lui tendre les bras. (Le Matin)

Créé: 12.01.2013, 19h45