Mercredi 26 juillet 2017 | Dernière mise à jour 16:14

Ski alpin Les Suissesses prennent le large sur le Léman

Invitées pour un séjour entraînement-détente dans un palace de Vevey, les skieuses suisses ne se sont pas contentées d'admirer le Léman. Elles y ont goûté grâce aux membres du Team Parmigiani qui les ont emmenées sur leur catamaran M2.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

On les avait quittées dans le tumulte d'une fin de saison où l'un de leurs entraîneurs a été licencié, avant que leur coach en chef ne démissionne. On retrouve un groupe serein, concentré sur sa préparation physique, dans une ambiance de franche camaraderie. Les piliers que sont Fränzi Aufdenblatten, Martina Schild et Nadja Kamer accueillent la «petite» nouvelle Mirena Küng, et retrouvent les blessées de l'hiver dernier, Andrea Dettling, Dominique Gisin, Marianne Kaufmann-Abderhalden et Fabienne Suter.

Ensemble, elles apprennent à connaître leur nouvel entraîneur en chef, Hans Flatscher . «Les changements de l'hiver dernier ont été un choc, convient Dominique Gisin. Mais il faut avancer, c'est normal, c'est le sport. Hans est un très bon choix pour nous, il est super tranquille et a une grande expérience acquise sur le circuit masculin. Et puis, nous continuons à travailler avec des coaches qui nous encadrent depuis longtemps, Daniele Petrini, Dominique Pittet, Manuel Gamper.» Fränzi Aufdenblatten souligne: «La ligne dans l'entraînement reste la même, c'est important pour nous.»

Hans Flatscher affirme que son but «est de bouger le moins possible les choses qui sont en place, de travailler dans la continuité car l'équipe est forte, elle l'a déjà prouvé.» Pour sa première expérience chez les dames, après de nombreuses saisons passées dans l'équipe masculine, l'Autrichien avoue être surpris en très bien. «Nous venons d'effectuer deux mois de préparation physique et je dois dire que les filles m'impressionnent par leur intensité et leur assiduité au travail.» Préparateur physique de l'équipe suisse, Luca de Marchi sourit: «Le groupe fonctionne très bien, travaille dur. Il faut encore adapter certains exercices pour les filles qui reviennent de blessure, mais elles peuvent quasiment tout faire comme les autres.»

La phase de condition physique va se poursuivre jusqu'à mi-juillet. «Ensuite nous remettrons les skis à Zermatt, avant de partir, le 28, pour l'Argentine. Nous nous entraînerons trois semaines à Ushuaïa, détaille Hans Flatscher. Ensuite, retour sur les glaciers, entre Zermatt et Saas Fee.» Concernant Lara Gut, le coach est clair: «J'ai eu une discussion avec Pauli Gut. La porte est toujours ouverte pour Lara. Actuellement, elle s'entraîne seule, mais dès fin août, elle sera beaucoup avec l'équipe. Pour la préparation avant Sölden et la tournée nord-américaine notamment.» (Le Matin)

Créé: 06.07.2012, 09h45