Vendredi 21 juillet 2017 | Dernière mise à jour 04:30

Ski La Vaudoise Fanny Smith deuxième en Italie

Elle a terminé sur le podium de l'épreuve de ski-cross de San Candido, juste derrière l'Allemande Heidi Zacher.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Fanny Smith a brillé deux jours durant en Coupe du monde de skicross à San Candido. Déjà en finale mercredi en Italie avec une 4e place à la clef, la Vaudoise a fait encore mieux jeudi en se classant au 2e rang, seulement battue par l'Allemande Heidi Zacher.

Pour décrocher sa 2e place, la skieuse de Villars-Gryon a devancé d'un demi-bras à la photo-finish la Française Marielle Berger Sabbatel. De quoi fêter le 24e podium de sa carrière sur le circuit, le deuxième de l'hiver après sa 2e place de Val Thorens en ouverture de saison.

Jeudi en finale à San Candido, Fanny Smith semblait condamnée à se battre pour le 3e rang. Mais la Canadienne Marielle Thompson, placée juste devant elle, a chuté peu avant l'arrivée. Heidi Zacher n'a, elle, pas fait de cadeau en raflant la mise, comme elle l'avait déjà fait mercredi à San Candido.

«Fanny progresse à chaque course»

«Fanny tient la forme et progresse à chaque course», s'est réjoui Christoph Perreten, le chef du skicross à Swiss-Ski. «Après une année sans compétition (réd: fracture de la clavicule fin 2015), il n'était pas certain qu'elle revienne si vite aux avant-postes. Elle a heureusement vite repris confiance en ses moyens», a-t-il ajouté à propos de la Vaudoise, qui pointe au 3e rang au classement général de la Coupe du monde.

Dans l'épreuve masculine, et pour la deuxième fois seulement en six courses, il n'y a pas eu de représentant helvétique sur le podium. Le meilleur Suisse du jour a été l'Appenzellois Marc Bischofberger, classé au 6e rang. Troisième la veille, Alex Fiva a connu l'élimination dès les quarts de finale. Le Grison est parti à la faute après avoir touché un autre concurrent. La victoire est revenue au Slovène Filip Flisar.

Ces épreuves de San Candido se sont déroulées dans un climat étrange, alors que la Suédoise Anna Holmlund se trouve toujours dans le coma artificiel après avoir lourdement chuté lundi à l'entraînement. «Anna a seulement eu de la malchance. Elle est tombée à un endroit où on ne devrait normalement pas tomber», a dit Fanny Smith à «Blick». (si/nxp)

Créé: 22.12.2016, 14h56