Jeudi 25 août 2016 | Dernière mise à jour 02:02

Auto-moto Un nouveau mort sur le Dakar

Un motard s'est tué vendredi matin sur la liaison entre l'Argentine et le Chili, lors de la septième étape ralliant Calama à Salta. Il s'agit du Français Thomas Bourgin (25 ans), pilote chez KTM.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Français Thomas Bourgin, concurrent moto du Dakar 2013, est décédé dans un accident de la circulation vendredi matin. Il était en train d’effectuer le trajet de liaison devant le conduire au départ de la spéciale de la 7e étape.

«L’accident a eu lieu à 08h23 au km 237 du parcours de liaison, dans la montée vers la Cordillère, côté Chili. Le jeune pilote de 25 ans est entré en collision avec une voiture de carabiniers chiliens qui arrivait en sens inverse. Les circonstances exactes de l’accident font l’objet d’une enquête», a indiqué ASO, société organisatrice de l’épreuve, dans un communiqué. «Les équipes médicales du rallye dépêchées sur place n’ont pu que constater le décès du pilote, probablement mort sur le coup.»

Thomas Bourgin, originaire de Saint-Etienne, occupait la 68e place du classement général de son premier Dakar. Il avait pris la 4e place de l’Africa Race en 2011 avant de terminer 7e du Rallye de Tunisie.

Jeudi, le Dakar avait déjà été endeuillé avec la mort de deux personnes dans un accident de la circulation, impliquant un véhicule d’assistance du rallye. L’accident, qui avait eu lieu au Pérou 10 km avant la frontière avec le Chili, impliquait un véhicule d’assistance et deux taxis. Les deux victimes étaient le conducteur et l’un des passagers d’un taxi. (AFP/Le Matin)

(Créé: 11.01.2013, 15h39)
Dépêches sports

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.