Samedi 3 décembre 2016 | Dernière mise à jour 12:29

FORMULE 1 Bernie Ecclestone crache dans la soupe

Cocasse ou déplacé? Celui que l'on surnomme depuis des années «le grand argentier de la Formule 1» a vertement critiqué l'attitude des équipes, qui dépensent tant et plus. «Ils sont tous fous», assure le Britannique.

«Personne ne peut croire qu'ils ont besoin de 700 personnes pour faire courir deux voitures le dimanche. C'est ridicule.» Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité. En tout cas, Bernie Ecclestone n'y est pas allé de main morte dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport, traitant de «fous» les patrons des écuries de Formule 1, qui dépensent beaucoup trop de sous à ses yeux. De la bouche de celui que l'on surnomme depuis des années le «grand argentier» de la Formule 1, certaines phrases ne manquent pas de sel.

«Les équipes dépensent trop, a déploré le patron de la discipline. Prenons les grands comme Ferrari ou Red Bull: comment justifient-ils leur méga staff? Personne ne peut croire qu'ils ont vraiment besoin de 700 personnes ou même plus pour faire courir deux voitures le dimanche. C'est ridicule.»

Un boss qui trouve, en somme, que sa discipline est trop prospère, trop perfectionniste. «Comme si tout ça ne suffisait pas, maintenant, ils vont arriver avec leurs nouveaux moteurs qui coûtent une fortune, embraie Bernie Ecclestone. J'ai appris combien coûteront la fourniture des radiateurs pour la saison prochaine: un chiffre de malade, incroyable. Ils sont tous fous. Et après, ils disent qu'ils manquent d'argent.»

Histoire d'enfoncer le clou, le Britannique a conclu en déclarant que ces investissements massifs des écuries les plus puissantes allaient fausser le championnat: «Nous n'avons pas la garantie que le meilleur pilote sera champion du monde. Le titre ira au plus riche.» (Le Matin)

(Créé: 29.12.2013, 15h38)
Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.