Dimanche 25 septembre 2016 | Dernière mise à jour 12:24

Coupe Davis Scénario catastrophe à Fribourg pour la Suisse

Roger Federer s'est incliné 3 sets à un face à John Isner. Menée 2-0, la Suisse est en ballottage défavorable avant le double de samedi.

Federer perd en trois sets contre Isner.

Federer perd en trois sets contre Isner. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le 1er tour de l’édition 2012 de la Coupe Davis tourne au cauchemar pour l’équipe de Suisse.

Dos au mur après la défaite subie par Stanislas Wawrinka (ATP 28) face au no 1 américain Mardy Fish (ATP 8), Roger Federer a subi la loi de John Isner (ATP 17) dans le deuxième match. Le Bâlois, qui restait sur 15 victoires d’affilée en simple dans la compétition, s’est incliné 4-6 6-3 7-6 (7/4) 6-2.

Déjà groggy après le revers mortifiant de Stanislas Wawrinka (9-7 au cinquième set), le bouillant public fribourgeois avait plongé dans la stupeur vendredi soir.

La «faute» à un excellent John Isner, qui a livré de son propre aveu le meilleur match de sa carrière face à Roger Federer. L’Américain semblait pourtant promis à une lourde défaite après le premier set.

Dix balles de break

John Isner, qui avait contraint Rafael Nadal lui-même à disputer un cinquième set l’an dernier sur la terre battue de Roland-Garros, n’a pas connu la moindre baisse de régime dans les trois dernières manches.

Il écartait les dix balles de break que se procurait un Roger Federer impuissant dans ces trois sets, enchaînant les coups gagnants (85 au total). La tâche de Roger Federer et Stanislas Wawrinka s’annonce des plus ardues. Jamais encore une équipe de Suisse n’est parvenue à s’imposer après avoir perdu les deux premiers simples. Elle se retrouve dans cette situation pour la 47e fois déjà en Coupe Davis.

Pour obtenir un sursis, Federer/Wawrinka devront sortir le grand jeu samedi. Les champions olympique de double affronteront un duo emmené par le no 1 mondial de la spécialité Mike Bryan.

Et le plus dur resterait à faire en cas de victoire samedi: en admettant que Roger Federer batte Mardy Fish pour remettre les deux équipes à égalité dimanche, Stanislas Wawrinka ne partirait pas avec les faveurs du pronostic face à John Isner dans un cinquième match décisif.

(si/nxp)

(Créé: 10.02.2012, 18h28)

Dépêches sports

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.