Samedi 1 octobre 2016 | Dernière mise à jour 13:55

TENNIS Stan passe sans encombre

Stanislas Wawrinka se défait du Roumain Marius Copil en deux petits sets, conclus chacun sur le score de 6-4.

Stanislas Wawrinka continue à surfer sur la vague du succès.

Stanislas Wawrinka continue à surfer sur la vague du succès. Image: Keystone

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Moins de quarante-huit heures après son succès sur David Ferrer en finale du tournoi d’Estoril, Stanislas Wawrinka a enchaîné à la perfection à Madrid. Il a rendu une copie parfaite.

Le Vaudois s’est imposé 6-4 6-4 devant Marius Copil (ATP 136). Au bénéfice d’une wild-card en raison de la nationalité du grand patron de ce Masters 1000, Ion Tiriac, le Roumain ne s’est pas procuré la moindre balle de break. Demi-finaliste l’an dernier du Geneva Open, il ne fut à aucun moment une menace pour un Wawrinka en pleine confiance.

Mercredi, Wawrinka sera opposé à un adversaire plus redoutable en la personne de Santiago Giraldo (ATP 81) qu’il rencontrera pour la première fois. Issu des qualifications, le Colombien s’est imposé 6-2 6-4 devant le Slovaque Martin Klizan (ATP 30). Une victoire contre Giraldo pourrait lui ouvrir les portes d’un huitième de finale jeudi contre le no 1 mondial Novak Djokovic. (R.Ty/si/Le Matin)

(Créé: 07.05.2013, 14h31)
Dépêches sports

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.