Samedi 27 août 2016 | Dernière mise à jour 13:38

TENNIS Stan passe sans encombre

Stanislas Wawrinka se défait du Roumain Marius Copil en deux petits sets, conclus chacun sur le score de 6-4.

Stanislas Wawrinka continue à surfer sur la vague du succès.

Stanislas Wawrinka continue à surfer sur la vague du succès. Image: Keystone

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Moins de quarante-huit heures après son succès sur David Ferrer en finale du tournoi d’Estoril, Stanislas Wawrinka a enchaîné à la perfection à Madrid. Il a rendu une copie parfaite.

Le Vaudois s’est imposé 6-4 6-4 devant Marius Copil (ATP 136). Au bénéfice d’une wild-card en raison de la nationalité du grand patron de ce Masters 1000, Ion Tiriac, le Roumain ne s’est pas procuré la moindre balle de break. Demi-finaliste l’an dernier du Geneva Open, il ne fut à aucun moment une menace pour un Wawrinka en pleine confiance.

Mercredi, Wawrinka sera opposé à un adversaire plus redoutable en la personne de Santiago Giraldo (ATP 81) qu’il rencontrera pour la première fois. Issu des qualifications, le Colombien s’est imposé 6-2 6-4 devant le Slovaque Martin Klizan (ATP 30). Une victoire contre Giraldo pourrait lui ouvrir les portes d’un huitième de finale jeudi contre le no 1 mondial Novak Djokovic. (R.Ty/si/Le Matin)

(Créé: 07.05.2013, 14h31)

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Dépêches sports

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.