ACCUEIL 24.11.2014 Mis à jour à 20h26

Federer est à quatre matches d'un coup double historique

Wimbledon

Trois ans après avoir glané son 14e titre du Grand Chelem , Roger Federer n'a plus «que» quatre matches à remporter à Wimbledon pour signer un deuxième coup double historique.

Mis à jour le 01.07.2012
Federer saura-t-il se sublimer pour égaler deux records mythiques détenus par Pete Sampras?

Federer saura-t-il se sublimer pour égaler deux records mythiques détenus par Pete Sampras?
Image: Keystone

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

Julien Benneteau (no 29), qui a mené deux manches à zéro face au Bâlois vendredi, a démontré une nouvelle fois les limites actuelles de l'homme aux 16 titres du Grand Chelem. Le Français a appuyé là où ça fait mal: Roger Federer n'est plus aussi seigneurial que dans un passé pourtant pas si lointain lorsqu'il se retrouve sur la défensive, surtout côté revers.

Federer ne lâche rien

Le sextuple vainqueur de Wimbledon ne lâchera cependant rien. Comme à Roland-Garros en 2009. Propulsé au rang de favori no 1 après l'élimination-surprise de Rafael Nadal, Roger Federer avait alors déjà frisé la correctionnelle 24 heures après la défaite du Majorquin en concédant les deux premières manches, face à Tommy Haas en 8e de finale. C'est bien en enfilant son bleu de travail qu'il avait touché au Graal à la Porte d'Auteuil.

Le Bâlois de 30 ans, qui peut revenir à hauteur de Pete Sampas tant au nombre de titres londoniens qu'au nombre de semaines passées au 1er rang mondial (286 pour l'Américain), est à nouveau "débarrassé" de Rafael Nadal. Il devra certes probablement venir à bout de Novak Djokovic (no 1) - pas très convaincant jusqu'ici mais à l'abri d'une mauvaise surprise avant les demi-finales - pour disputer une huitième finale à Church Road. Mais la perspective d'écrire une nouvelle page d'histoire l'aidera sans doute à se transcender. Encore.

Neuf victoires de suite face à Malisse

Avant de songer à un 27e affrontement avec le Serbe, Roger Federer (30 ans) devra tout d'abord venir à bout du talentueux mais fantasque Xavier Malisse (ATP 75). Vainqueur de leurs neuf derniers duels, il sait mieux que quiconque quelle recette appliquer face au Belge de 31 ans: le prendre d'entrée à la gorge afin de le mettre sous pression. Souvent nonchalant, Xavier Malisse peut de s'effondrer rapidement si les choses tournent mal.

Le même constat vaut pour Mikhail Youzhny (no 26), possible adversaire de Roger Federer en quart de finale. Autant doué que friable sur le plan mental, le Russe n'a jamais battu le Bâlois en treize confrontations... Adversaire du Moscovite lundi, l'Ouzbek Denis Istomin (ATP 39) n'a quant à lui tout simplement pas les armes pour gêner Roger Federer.

La grande chance de Murray ?

Très ouvert depuis l'élimination de Rafael Nadal, le bas du tableau pourrait bien s'offrir à Andy Murray (no 4). L'Ecossais, qui doit saliver à l'idée de devenir le héros de toute l'Angleterre, peut espérer disputer enfin une première finale à Church Road. Pourra-t-il toutefois gérer une pression forcément énorme lorsqu'on sait que le tennis masculin britannique attend un titre à Wimbledon depuis le sacre de Fred Perry en 1936 ?

Battus trois fois consécutivement en demi-finale - avec deux défaites subies face à Rafael Nadal en 2010 et 2011 -, Andy Murray (25 ans) a les moyens de franchir un nouveau palier. Le finaliste de l'US Open 2008 et des Open d'Australue 2010 et 2011 devra cependant serrer sa garde tant lundi face à Marin Cilic (no 16) que mercredi en quart de finale face au vainqueur du duel entre David Ferrer (no 7) et Juan Martin Del Potro (no 9).

Andy Murray devra ensuite sortir le grand jeu en demi-finale s'il y retrouve Jo-Wilfried Tsonga (no 5). Egalement présent dans le dernier carré l'an dernier grâce à sa victoire sur Roger Federer, Jo-Wilfried Tsonga possède LE jeu d'attaque susceptible de mettre l'Ecossais dans les cordes. Le Français de 27 ans a lui aussi déjà vécu une finale majeure (Open d'Australie 2008), et devrait atteindre le dernier carré sans trop s'employer. Ni Mardy Fish (no 10), ni Philipp Kohlschreiber (no 27) ou Brian Baker (ATP 126) ne semblent en mesure de troubler sa marche en avant. (si/Newsnet)

Créé: 01.07.2012, 09h54

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

#LMDavis tweet





Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons
  • Sports Center

Dépêches sports