Dimanche 25 juin 2017 | Dernière mise à jour 00:01

Tennis Henri Leconte et Pierre Ménès fustigent l'attitude du public de Roland-Garros

Stan Wawrinka a été pris à parti lors de ses deux victoires face à Simon et Tsonga. Les sifflets et les railleries des spectateurs ne sont pas du goût de tous les Français.

Stan Wawrinka est devenu le bouc émissaire des spectateurs de Roland-Garros.

Stan Wawrinka est devenu le bouc émissaire des spectateurs de Roland-Garros. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le public tricolore aurait-il mal digéré la victoire de la Suisse face à la France en Coupe Davis? En tous cas, il a pris Stan Wawrinka en grippe. Depuis le début de la quinzaine, le Vaudois est devenu le bouc émissaire des spectateurs présents à Roland-Garros.

Après s'être fait huer sur le Lenglen avant son match contre Gilles Simon, Wawrinka a de nouveau été pris à partie sur le Central vendredi après sa victoire contre Jo-Wilfried Tsonga. En plein match, un spectateur s'est même permis de railler le joueur suisse et son short "fantaisie". Il a lancé: "Jo, n'oublie pas qu'il joue en pyjama". Souvent indisciplinés voire antisportifs, les fans français ne laissent personne indifférent. Surtout pas certains acteurs du sport tricolore, choqués par cette attitude.

Sur les réseaux sociaux et dans les médias, les réactions se multiplient.

Henri Leconte dans le Parisien: "J'ai honte, c'est honteux! On se demande si on est en France? Parce que le public n'est pas derrière Jo. Il se réveille à 5-4 au quatrième set et après il siffle Stan Wawrinka. Mais on est où sans déconner? Les gens le sifflent alors qu'il est en finale de Roland! Peut-être qu'ils espéraient que Stan allait donner le match?"

Pierre Ménès (journaliste de sports) sur Twitter: "Une pensée pour Stan Wawrinka qui fait un Roland-Garros sublime et qui a été sifflé par un public consternant. Gagne Stan ça leur fera les pieds."

Julien Benneteau (joueur) sur Eurosport: "C'est incroyable ce qui se passe. Le public français qui siffle Wawrinka. C'est une honte! Une honte! La Coupe Davis? Il n'a rien fait de mal en Coupe Davis! Il a juste super bien joué et rapporté deux points à son équipe, dont un contre moi. Je suis désolé, mais le public du court Philippe-Chatrier est incapable de reconnaître la force d'un champion, le mental d'un champion. Avec le match qu'il a fait, c'est un scandale. Il y a une partie du public qui est incapable de reconnaître la magnifique victoire de Wawrinka et qui a commencé à le siffler alors qu'il n'a rien demandé à personne. Le mec nous a battus en Coupe Davis parce qu'il était tout simplement meilleur. Il n'a jamais dit quoi que ce soit sur la France, sur nous, le public ou les joueurs. Là, il a joué 3 h 45 en plein cagnard face au meilleur joueur français. Il y avait quinze mille personnes contre lui et il n'a pas dit un mot du match. Il a eu une attitude irréprochable. Nous, on a un public qui n'a aucune culture du sport. C'est comme au rugby lorsqu'il n'y en a aucun qui est capable de se taire quand un buteur va taper dans le camp adverse. Là, une partie du public arrive à siffler ce magnifique vainqueur qu'est Stan Wawrinka."

(Le Matin)

Créé: 06.06.2015, 21h10

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.