Jeudi 20 juillet 2017 | Dernière mise à jour 20:08

Wimbledon Martina Hingis sacrée en double mixte

La St-Galloise et le gaucher britannique Jamie Murray se sont imposés juste après la victoire de Roger Federer.

Sacrée «seulement» cinq fois en simple dans sa première carrière, Martina Hingis a ajouté huit titres depuis son retour aux affaires à l'été 2013.

Sacrée «seulement» cinq fois en simple dans sa première carrière, Martina Hingis a ajouté huit titres depuis son retour aux affaires à l'été 2013. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La première association entre Martina Hingis et Jamie Murray fut fructueuse. La St-Galloise et le gaucher britannique ont cueilli le titre du double mixte à Wimbledon.

Murray/Hingis se sont imposés 6-4 6-4 en 70' face au Finlandais Henri Kontinen et à la Britannique Heather Watson dans une finale qui s'est disputée sur le Centre Court juste après le 19e sacre majeur de Roger Federer. Le frère aîné d'Andy s'adjuge ainsi son quatrième trophée majeur, le deuxième en double mixte à Londres après celui conquis dix ans plus tôt au côté de Jelena Jankovic. Martina Hingis affiche quant à elle désormais 23 titres du Grand Chelem à son palmarès.

Sacrée «seulement» cinq fois en simple dans sa première carrière, Martina Hingis (36 ans) a ajouté huit titres à sa collection depuis son retour aux affaires à l'été 2013. Elle a triomphé trois fois en double dames en compagnie de Sania Mirza (Wimbledon et US Open 2015, Open d'Australie 2016) pour porter son total à 12 trophées majeurs dans la spécialité, et cinq fois en mixte (Open d'Australie, Wimbledon et US Open 2015, Roland-Garros 2016). C'est d'ailleurs en double mixte que la St-Galloise a le plus étoffé son palmarès, elle qui ne comptait qu'un «Major» (Melbourne 2006) avant son comeback.

Jamie Murray (31 ans) et Martina Hingis ont domine les débats en finale grâce à une meilleure gestion des points importants. Ils ont converti trois des cinq balles de break dont ils ont bénéficié, Kontinen/Watson n'ayant quant à eux concrétisé qu'une seule de leurs six opportunités à la relance. Jamie Murray a ainsi dû sauver trois balles de 5-5 alors qu'il servait pour le titre, avant de conclure sur sa première balle de match.

(ats/nxp)

Créé: 16.07.2017, 19h51