ACCUEIL 21.10.2014 Mis à jour à 02h05

Swiss Indoors de Bâle: Wawrinka sorti d'entrée!

Tennis

A peine commencés, les Swiss Indoors de Bâle sont terminés pour Stanislas Wawrinka. Le Vaudois a été battu au premier tour 7-6 7-6 par le Russe Nikolay Davydenko.

Mis à jour le 23.10.2012 4 Commentaires
Stanislas Wawrinka a été sorti d'entrée des Swiss Indoors de Bâle.

Stanislas Wawrinka a été sorti d'entrée des Swiss Indoors de Bâle.
Image: Keystone

Articles en relation

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Nul n'est prophète dans son pays. En tout cas pas Stanislas Wawrinka dont les résultats sur le sol suisse cette année frisent le néant !

Après le revers concédé devant Mardy Fish en février à Fribourg en Coupe Davis et la défaite face à Paul-Henri Mathieu en juillet à Gstaad, le Vaudois a une fois de plus dû baisser pavillon devant «son» public. Il s'est incliné d'entrée de jeu à Bâle, battu 7-6 (9/7) 7-6 (7/3) par Nikolay Davydenko (ATP 42). Tête de série no 4 du tableau et demi-finaliste l'an dernier contre Roger Federer, Wawrinka a été, une fois de plus, trahi par cette étonnante fébrilité qui peut le saisir quand il joue à domicile.

9 balles de break perdues sur 11

Cette défaite face à un adversaire qui n'est plus le métronome d'il y a trois ans capable de gagner un Masters à Londres et de pousser Roger Federer dans ses derniers retranchements à Melbourne, s'explique par un seul chiffre: 9 balles de break galvaudées sur les 11 qu'il a jouées. Jamais Davydenko n'aurait dû «tenir» jusqu'au jeu décisif dans les deux manches.

Malgré deux grossières erreurs sur ses deux premières balles de premier set, Davydenko fut bien le joueur le plus percutant dans les deux tie-breaks. Lors du premier, Wawrinka a commis à 6/6 une faute en coup droit qui l'a placé sur les mauvais rails. Dans le second, il a mené 1/0 avant de perdre quatre points de suite.

Seul joueur classé dans le top-20 à n'avoir pas disputé une seule finale cette année, Stanislas Wawrinka bénéficie encore d'une occasion pour «embellir» sa saison: le tournoi de Paris-Bercy. Loin du pays et de cette pression qui retient son bras, Wawrinka sera peut-être capable de réussir un grand coup.

(Si/Newsnet)

Créé: 23.10.2012, 22h43

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

4 Commentaires

Claude Dard

23.10.2012, 19:14 Heures
Signaler un abus 13 Recommandation 8

Allez Federer ! Répondre


Damien Rossier

24.10.2012, 07:20 Heures
Signaler un abus 6 Recommandation 2

Instructifs ces commentaires de ramasseurs de balles. Hop Stan, demain est un autre jour. Répondre



  • Sports Center

Dépêches sports

Sondage

A votre avis, Roger Federer va-t-il redevenir numéro 1 mondial d'ici la fin de l'année?