Vendredi 28 juillet 2017 | Dernière mise à jour 16:45

Tennis Wawrinka face à Dutra Silva ou à Sousa

Le Vaudois, peu à l'aise sur terre battue, devrait rapidement être mis sous pression mardi dans le Geneva Open.

Stan Wawrinka n'a encore jamais affronté Dutra Silva, mais mène 3-0 dans son face-à-face avec Sousa. (Vendredi 19 mai 2017)

Stan Wawrinka n'a encore jamais affronté Dutra Silva, mais mène 3-0 dans son face-à-face avec Sousa. (Vendredi 19 mai 2017) Image: Archives/Keystone

Galerie photo

La saison 2017 de Stan Wawrinka

La saison 2017 de Stan Wawrinka Retrouvez en images tous les temps forts de la saison du Vaudois.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Stan Wawrinka devra serrer sa garde pour son entrée en lice dans le Geneva Open, vraisemblablement mardi en début de soirée.

Tenant du titre, le Vaudois se mesurera au 2e tour à un spécialiste de la terre battue. Il se frottera au vainqueur du duel qui opposera le Brésilien Rogerio Dutra Silva (ATP 84) au Portugais Joao Sousa (ATP 51), qui fut finaliste au Parc des Eaux-Vives en 2015.

En quête de confiance après n'avoir gagné que deux matches en trois tournois disputés jusqu'ici sur terre battue, Stan Wawrinka n'a encore jamais affronté Dutra Silva. Le no 3 mondial mène 3-0 dans son face-à-face avec Sousa. La logique voudrait que le champion 2015 de Roland-Garros retrouve Sam Querrey (ATP 28) en quart de finale, puis le finaliste du Masters 1000 de Monte-Carlo Albert Ramos-Viñolas (ATP 19) en demi-finale.

Invité par les organisateurs et tête de série no 2 du tableau, Kei Nishikori (ATP 9) se frottera pour sa part au Kazakh Mikhail Kukushkin (ATP 87) ou à un qualifié pour son entrée en lice. Le finaliste de l'US Open 2014 manque lui aussi de matches: forfait avant son quart de finale à Madrid en raison d'une douleur à un poignet et battu par Juan Martin Del Potro en 8e de finale à Rome, il n'en a - comme Stan Wawrinka - joué que cinq sur terre battue (trois succès). Tombeur de Stan Wawrinka à Rome, l'Américain John Isner (ATP 24), tête de série no 4, devrait être le principal contradicteur du Japonais dans le bas du tableau. (ats/nxp)

Créé: 19.05.2017, 20h00