Mercredi 26 avril 2017 | Dernière mise à jour 03:26

Violence Agressés après Halloween, ils témoignent

Dans la nuit de Halloween, un couple a été violemment agressé à Sierre (VS) par un gang de mineurs. Sous les yeux de leur fille de 8 ans et de six autres enfants, terrorisés.

Les trois adultes cheminaient le long de ce pont passant au-dessus des voies ferrées au côté de sept enfants lorsqu’ils ont été pris à partie.

Les trois adultes cheminaient le long de ce pont passant au-dessus des voies ferrées au côté de sept enfants lorsqu’ils ont été pris à partie. Image: Le Matin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«J’ai vu mon papa se faire frapper au sol, et ma maman se faire bousculer… ensuite on a dû courir, c’était angoissant!» Sandy*, 8 ans, n’oubliera jamais sa cauchemardesque édition 2016 de Halloween, fêtée dans sa ville de Sierre (VS). «Ce qui s’est passé est grave, et extrêmement violent», témoigne sa mère, Rafaela* (aide-infirmière de 39 ans), en pleurs. «J’ai habité pendant 25 ans dans une favela de Lisbonne, mais je n’ai jamais vécu une chose pareille», complète son mari, Jorge* (électricien de 37 ans), une lèvre gonflée, l’arcade sourcilière contusionnée et une attelle à la main gauche.

Stoppés net sur le pont

La soirée avait pourtant bien commencé pour Sandy et ses amis, déguisés en terrifiants prisonniers, en sorcières ou en catcheurs. Après une fructueuse récolte de bonbons menée dans les établissements publics du centre-ville, les enfants ont convergé vers les locaux de l’Association de loisirs et culture (ASLEC), où une «disco sanglante» avait été mise sur pied.

Vers 21 h 30, il est temps pour les plus jeunes de rentrer à la maison. Le couple fait la route à pied accompagné d’une amie et de six enfants âgés de 6 à 11 ans, en plus de Sandy. Leur marche en direction du centre-ville sera stoppée net après seulement 150 mètres, au milieu du pont passant au-dessus des voies ferrées. «Un groupe de quatre à six jeunes d’environ 17 ans, masqués, est venu dans notre direction, reprend Rafaela. Deux sont arrivés contre moi pendant que deux autres étaient sur le côté, traînant leur batte de baseball en acier au sol. Je tenais deux fillettes par la main. C’est alors qu’un des gars m’a poussée avec son torse contre ma poitrine, tout en touchant mes jambes des mains. Il m’a demandé avec insistance si j’avais peur. Je lui ai répondu que j’étais une femme prête à l’affronter sans problème, mais que je n’allais pas lui faire ce plaisir.» Son mari intervient et plaque l’agresseur au sol. Jorge finira à terre, frappé à la tête. Rafaela donne des coups, elle en reçoit. S’en est suivie une affolante course-poursuite sur près de 200 mètres, la bande voulant à tout prix récupérer leur caméra GoPro, subtilisée par les trois adultes.

Les pourchassés trouvent refuge dans un immeuble, où le couple tentera tant bien que mal de retenir la porte vitrée. Laquelle finira éclatée à coups de batte. La caméra est entre les mains de la police, et les agresseurs ont tous été identifiés, indique la Justice valaisanne des mineurs. «Pour moi, c’est des fils à papa, lance Rafaela. Ils étaient superbien habillés, sans une tache, et parlaient un très bon français.» (Le Matin)

Créé: 03.11.2016, 14h41


Sondage

Qui des deux candidats à la présidence de la France serait le plus utile à la Suisse?




Publicité

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Les plus partagés Suisse