Samedi 3 décembre 2016 | Dernière mise à jour 16:11

Symboles Attentats de Bruxelles: hommages suisses bien ternes

Après les attentats de Paris, le drapeau français avait été projeté sur de nombreux édifices. Quelques jours après le drame de Bruxelles, les illuminations sont plus rares en Suisse.

Contrairement à l’«après-Paris», pas de projection lumineuse sur le Palais fédéral pour la Belgique.

Contrairement à l’«après-Paris», pas de projection lumineuse sur le Palais fédéral pour la Belgique. Image: Keystone

La Suisse officielle doit-elle faire plus en matière d'hommages?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A événement exceptionnel, réaction exceptionnelle. Suivant cette logique, de multiples édifices s’étaient parés du drapeau français pour honorer la mémoire des victimes des commandos qui, en novembre dernier, avaient semé la mort à Paris. Quelques jours après l’horreur de Bruxelles, force est de constater que, si les illuminations perdurent dans le monde, la «mode» semble être retombée en Suisse.

Un exemple? Le jet d’eau de Genève. Parmi les symboles les plus célèbres de la Suisse romande, ce dernier avait été illuminé en bleu blanc rouge l’an dernier à l’initiative du Conseil d’Etat, faisant même un petit buzz sur le Web. Mais après les attentats de Bruxelles… rien. Sauf que pour le coup, difficile d’y voir le signe d’un désintérêt des politiques. «Nous n’avons pas pu l’illuminer cette fois-ci, car il y a des travaux», explique Elise Kerchenbaum, porte-parole des Services industriels de Genève (SIG). «La jetée est en train d’être aménagée pour faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite. Mais sans ce souci logistique, les SIG auraient certainement projeté les couleurs de la Belgique, comme nous l’avions fait avec celles de la France.»

Question de calendrier

A Lausanne, c’est la fontaine d’Ouchy qui est cette fois restée incolore, contrairement à novembre. «Pour des questions de calendrier liées aux vacances de Pâques», précise Jean-Yves Pidoux, municipal à la tête des Services industriels. Hors de question, évidemment, de «prioriser» les morts entre Paris et Bruxelles, ou de modeler ses hommages en fonction du bilan comptable des ravages des terroristes. Hier en fin d’après-midi, la Ville a finalement annoncé qu’elle illuminerait la cheminée de Pierre-de-Plan jusqu’au 30 mars.

Reste le monument des monuments: le Palais fédéral. Pourquoi ce dernier, spectaculaire dans ses habits bleu blanc rouge l’an dernier, s’est-il contenté d’un simple drapeau mis en berne cette fois? «Parce qu’il faisait l’objet d’un spectacle et qu’une installation d’illumination spéciale était à disposition à ce moment-là particulier», explique André Simonazzi, vice-chancelier et porte-parole du Conseil fédéral. Il juge «choquante» la question du «Matin» et énumère les marques de solidarité des autorités suisses pour leurs collègues belges.

Qu’on se rassure: un hommage lumineux n’est pas non plus la garantie d’une absence de polémique: à New York, une projection sur l’antenne du World Trade Center a fait jaser pour ses couleurs… jugées plus proches du drapeau français que de celui de la Belgique. (Le Matin)

(Créé: 25.03.2016, 08h52)

Sondage

Avec le retrait de François Hollande, la gauche peut-elle conserver la présidence de la France?



Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Choisissez vos newsletters

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.