ACCUEIL 29.7.2014 Mis à jour à 07h51

Berne prêt à négocier avec Bruxelles

Fiscalité des entreprises

Le Conseil fédéral est prêt à négocier avec Bruxelles sur l'imposition des entreprises. Il a adopté vendredi son mandat.

Mis à jour le 01.06.2012 2 Commentaires
L'Union européenne estime que les régimes fiscaux adoptés par certains cantons suisses sont discriminatoires.

L'Union européenne estime que les régimes fiscaux adoptés par certains cantons suisses sont discriminatoires.
Image: ARCHIVES/AFP

Partager & Commenter

Mots-clés

Concernant la fiscalité des entreprises, le Conseil fédéral souhaite trouver une solution acceptée au niveau international, préserver les recettes fiscales cantonales et fédérales et assurer la compétitivité de la place économique helvétique.

Le texte du mandat a été approuvé par la Conférence des gouvernements cantonaux. Il sera soumis dans les prochaines semaines aux commissions parlementaires compétentes. Le contenu du «mandat concernant le dialogue avec l'UE» étant confidentiel, le Secrétariat d'Etat aux questions financières internationales s'est refusé à donner davantage de détails.

Le texte a récemment été présenté par la ministre des finances Eveline Widmer-Schlumpf aux directeurs cantonaux des finances. Selon la conférence de ces derniers, le mandat correspond à leurs attentes et souhaits.

Code de conduite

L'Union européenne (UE) estime que les régimes fiscaux adoptés par certains cantons sont discriminatoires du fait qu'ils imposent parfois différemment les bénéfices des entreprises suisses et étrangères. En 2010, elle a invité la Suisse à reprendre à son compte son code de conduite en matière d'imposition des entreprises.

Cependant, ni le Conseil fédéral ni les cantons ne sont prêts à accepter cette solution. Eveline Widmer-Schlumpf a déjà clairement souligné que la Suisse ne souhaite pas discuter du code dans son ensemble. Pour les cantons également, seuls certains aspects doivent être abordés lors des négociations.

Le mandat devrait donc porter uniquement sur certaines des pratiques fiscales identifiées comme dommageables par l'UE. La fiscalité des holdings dans certains cantons devrait notamment en faire partie.

Pression

Le temps presse. La Commission européenne souhaitait que le dialogue reprenne avant la fin mai. Elle doit faire état de progrès au plus tard lors du Conseil des ministres des Finances en juin (ECOFIN). Autrement dit, elle devra être en mesure de parler du début des négociations avec la Suisse.

Le commissaire européen en charge de la fiscalité Algirdas Semeta a assuré il y a peu que la patience des pays de l'UE arrivait à bout. Des résultats urgents dans le dialogue sur le code de conduite sont nécessaires, a-t-il ajouté. (ats/Newsnet)

Créé: 01.06.2012, 17h16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

2 Commentaires

joe zbinden

01.06.2012, 19:01 Heures
Signaler un abus

jouer la montre sans rien faire on ne sait faire que ça!! soit on est incompétent soit on se fout pas mal de ce joli monde, voire les deux! Répondre


pierre piller

02.06.2012, 10:03 Heures
Signaler un abus

Le gag du jour de nos sept ??? et des directeurs des finances cantonaux. Lorsqu'on aura compris que l'UE en a assez de se faire posséder par une discrimination de taxation des entreprises étrangères, on aura également compris que cet article ne dit rien d'autre qu'on veut RIEN négocier. Avec le secret bancaire on a vu où ça nous a mené, dans un trou sans fond. Bravo CF, on est fier de vous! MDR. Répondre



Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne