Jeudi 8 décembre 2016 | Dernière mise à jour 10:36

Rencontre Burkhalter reçoit un émissaire pour la paix au Moyen-Orient

Le conseiller fédéral Didier Burkhalter a rencontré samedi matin à Berne l’envoyé spécial des États-Unis pour la paix au Moyen-Orient David Hale. L’entretien a porté sur l’état du processus de paix au Proche-Orient

La Suisse s’engage depuis plusieurs années afin de faire avancer la paix, le respect du droit international humanitaire et la stabilité au Proche-Orient rappelle le département de Didier Burkhalter.

La Suisse s’engage depuis plusieurs années afin de faire avancer la paix, le respect du droit international humanitaire et la stabilité au Proche-Orient rappelle le département de Didier Burkhalter. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La rencontre a porté notamment sur l’engagement de la Suisse en faveur de l’application du droit humanitaire dans la région.

La visite de David Hale en Suisse a eu lieu à l’issue d’un voyage dans plusieurs pays du Moyen-Orient de l’envoyé spécial américain, a indiqué samedi le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) dans un communiqué.

La Suisse s’engage depuis plusieurs années afin de faire avancer la paix, le respect du droit international humanitaire et la stabilité au Proche-Orient en dialoguant avec toutes les parties, rappelle le DFAE. «Les violations récurrentes du droit international humanitaire par différentes parties rendent une solution du conflit toujours plus difficile», écrivent les services de Didier Burkhalter.

La Suisse appelle régulièrement toutes les parties à respecter leurs obligations en vertu du droit et à s’engager dans des négociations sérieuses pour résoudre le conflit et améliorer la situation humanitaire.

Rencontre controversée

Didier Burkhalter a reçu mardi dernier le chef de la diplomatie israélienne Avigdor Liberman, à Berne également. Quelque 70 militants pro-palestiniens avaient d’ailleurs protesté aux abords de la place fédérale contre sa venue en Suisse.

Au cours de leur rencontre, les deux ministres des affaires étrangères avaient abordé sur le plan politique le suivi du dialogue que Berne et Tel Aviv maintiennent depuis 2004 sur des questions bilatérales et multilatérales. Tout comme le processus de paix au Proche-Orient.

La Suisse avait également fait part de ses positions en faveur du désarmement et de la non-prolifération nucléaires. Didier Burkhalter avait profité de l’occasion pour mentionner l’objectif de tenir dans les prochains mois une conférence sur l’établissement d’une zone libre de toute arme de destruction massive dans la région du Moyen-Orient. (ats/nxp)

(Créé: 28.04.2012, 11h45)

Sondage

Donnez-vous volontiers à des organismes caritatifs?






Sondage

Seriez-vous tenté par un smartphone low cost à moins de 100 francs?



Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité