ACCUEIL 25.6.2016 Mis à jour à 17h52

Ce moustique menace vos chiens

Danger

La leishmaniose, maladie mortelle, s’étend en France, en direction de la Suisse. La Corse et tout le Sud sont en alerte rouge.

Par Pascale Bieri. Mis à jour le 09.03.2016 10 Commentaires
Les chiens victimes de ce minimoustique (le phlébotome) développent divers symptômes, dont de graves lésions autour des yeux.

Les chiens victimes de ce minimoustique (le phlébotome) développent divers symptômes, dont de graves lésions autour des yeux.

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Gare à vos chiens si vous vous rendez dans le sud de la France! Alors que le moustique-tigre – susceptible de propager le virus Zika – poursuit son invasion, une autre espèce fait elle aussi des ravages: le phlébotome. Une bestiole à peine visible à l’œil nu qui s’attaque aux toutous en leur transmettant la leishmaniose, un fléau mortel.

Maladie incurable

Résultat: la Corse et tout le sud de la France ont été placés en alerte rouge. «La maladie, qui est présente dans tous les pays méditerranéens, est en train de s’étendre en direction du nord, dont la vallée du Rhône», avertit le professeur Gilles Bourdoiseau, spécialiste en parasitologie à l’Ecole nationale vétérinaire de Lyon.

Un problème que suivent également de près les vétérinaires suisses. «C’est une préoccupation, confie Marc-Antoine Bosshart, praticien à Genève. Le phlébotome ne vit pas chez nous, même si on pourrait potentiellement le trouver au Tessin. En revanche, de nombreuses personnes emmènent leur animal en vacances. Il peut être contaminé dans les zones à risque, tout près de chez nous, si on ne prend pas des mesures adéquates de prévention. Raison pour laquelle nous faisons beaucoup de sensibilisation.»

Car, une fois la maladie présente, elle est incurable. Dans les six ou douze mois qui suivent la transmission de la leishmania (une bactérie) par le minimoustique, le chien va développer différents symptômes: des lésions de la peau, notamment autour des yeux, des atteintes articulaires (boiterie) ou encore des atteintes au niveau des organes, avec des insuffisances rénales qui peuvent être mortelles.

«En cas de doute sur une éventuelle contamination, il est conseillé de faire rapidement un dépistage, souligne encore le vétérinaire. Car, si la leishmaniose ne peut pas être guérie, on dispose aujourd’hui de médicaments qui permettent de maîtriser les symptômes.»

Mais le mieux pour protéger votre animal contre ces insectes présents en nombre dans les régions colonisées, c’est la prévention. Que ce soit avec un vaccin, qui existe depuis 2011, des produits à appliquer sur la peau, ou encore des colliers spéciaux.

D’autres menaces planent

Cela étant, un ennemi peut en cacher un autre. Et d’autres moustiques (anophèles, culex) menacent, en parallèle, les chiens dans les régions du Sud, avec la transmission de vers du cœur. «On peut les prévenir à l’aide d’un vermifuge spécifique», rassure toutefois Marc-Antoine Bosshart.

Encore faut-il le savoir. Les campagnes d’information sur les dangers dus à ces minivampires ne viendront pas de l’Office fédéral des affaires vétérinaires, qui ne se préoccupe pas des maladies autres que les épizooties. Et tant pis si ça tue également en masse. (Le Matin)

Créé: 09.03.2016, 07h43

10

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Publicité

10 Commentaires

claude villanger

09.03.2016, 07:49 Heures

Eh bien, quelle nouvelle ! Et les vétérinaires cantonaux ne disent rien. Répondre


J-Marc Chevalley

09.03.2016, 10:35 Heures

J'ai pas de chien je fais quoi ? Répondre



Sondage

La Grande-Bretagne a-t-elle raison de sortir de l'Union européenne?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne