ACCUEIL 31.8.2014 Mis à jour à 23h58

Christian Levrat explique le soutien du PS

Argent propre

Le président du parti socialiste a exposé samedi dans la presse alémanique ce qui a poussé son parti à soutenir la stratégie du Conseil fédéral sur l'argent propre.

Mis à jour le 25.02.2012 5 Commentaires
Le président du PS part de l’idée qu’une grande majorité des parlementaires socialistes vont approuver mercredi la convention de double imposition avec les Etats-Unis.

Le président du PS part de l’idée qu’une grande majorité des parlementaires socialistes vont approuver mercredi la convention de double imposition avec les Etats-Unis.
Image: Keystone

La stratégie du Conseil fédéral sur l’argent propre a été saluée par le PS qui se montre désormais conciliant sur le dossier de la double imposition avec les Etats-Unis. Pour Christian Levrat, la position du gouvernement apporte une garantie suffisante aux exigences de son parti.

Auparavant, le PS avait posé une condition: que le Conseil fédéral astreigne les banques à exiger une autodéclaration fiscale des clients étrangers. Mercredi passé, par la voix d’Eveline Widmer- Schlumpf, le gouvernement a confirmé sa volonté d’élargir le devoir de diligence des banques en priorité lors de l’acceptation des fonds.

L’étendue des nouvelles obligations pourrait dépendre de l’ampleur des fonds confiés. Il faudra toutefois attendre septembre pour connaître les mesures concrètes. Diverses questions juridiques et techniques restent à régler, avait justifié devant la presse la présidente de la Confédération.

La concession du gouvernement «n’est pas rien et pour le PS c’est une victoire d’étape», se réjouit Christian Levrat interrogé par le quotidien alémanique «Blick». Le président du PS considère «décisif» le fait que cette stratégie de l’argent propre puisse impliquer cette obligation d’autodéclaration fiscale pour les clients étrangers des banques.

Initialement, le PS avait demandé de ces clients-là qu’ils apportent une preuve écrite de déclaration fiscale. «Cela aurait été le mieux», estime M. Levrat. L’élargissement du devoir de diligence des banques revient en fait à fournir une telle preuve.

Le président du PS part de l’idée qu’une grande majorité des parlementaires socialistes vont approuver mercredi la convention de double imposition avec les Etats-Unis. «Aux indécis, je dis que c’est une fausse stratégie politique». Le PS avait auparavant menacé de s’allier à l’UDC pour faire capoter ce projet portant sur les aides groupées. (ats/Newsnet)

Créé: 25.02.2012, 13h26

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

5 Commentaires

Roger Thiebaud

25.02.2012, 18:35 Heures
Signaler un abus

"Le PS avait auparavant menacé de s’allier à l’UDC pour faire capoter ce projet portant sur les aides groupées."Un politicien de caniveau. Répondre


Michèle Herzog

27.02.2012, 11:18 Heures
Signaler un abus

Argent propre: enfin les parlementaires et le Conseil fédéral se préoccupent de cette question. Il a fallu que les Etats-Unis mettent la pression pour que cette question soit traitée de façon sérieuse ! Cela concerne aussi les Suisses fortunés. Le SECRET FISCAL doit s'assouplir. En tous les cas dans le canton de Vaud. Voir mon blog "égalité des citoyens" sur 24 Heures. Répondre



Sondage

Les petits Romands doivent-ils désormais apprendre l'anglais avant l'allemand?




Sondage

La Suisse doit-elle soutenir la candidature de Sepp Blatter à la présidence de la FIFA?



Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Sondage

L'homosexualité est-elle encore trop montrée du doigt en Suisse?