Mardi 30 août 2016 | Dernière mise à jour 05:02

Affaire Hildebrand Christoph Blocher contre-attaque sur le plan juridique

Menacé de levée de son immunité parlementaire, Christoph Blocher contre-attaque sur le plan juridique. Il considère que la décision favorable pour lui prise jeudi par la commission du National est définitive.

Pour Christoph Blocher, la décision de la commission de l'immunité du National de ne pas lever son immunité pour les faits qui lui sont reprochés après son assermentation est définitive.

Pour Christoph Blocher, la décision de la commission de l'immunité du National de ne pas lever son immunité pour les faits qui lui sont reprochés après son assermentation est définitive. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dans une lettre à Anne Seydoux (PDC/JU), présidente de la Commission des affaires juridiques du Conseil des Etats, Christoph Blocher invoque l'argument selon lequel les commissions parlementaires concernées ne seraient pas habilitées à distinguer entre les périodes précédant et suivant son assermentation le 5 décembre.

Le Ministère public zurichois ne fait pas cette distinction, souligne Christoph Blocher, dans cette lettre publiée sur son site Internet. Il est poursuivi pour tentative d'instigation à violer le secret bancaire les 3 et 27 décembre, souligne-t-il.

Pour Christoph Blocher, la décision de la commission de l'immunité du National de ne pas lever son immunité pour les faits qui lui sont reprochés après son assermentation est donc définitive et englobe les deux périodes ainsi que l'ensemble des faits incriminés. La commission des Etats n'a donc pas à se prononcer lundi comme cela est prévu.

Intérêt prépondérant

La commission de l'immunité du National avait confirmé jeudi par 5 voix contre 4 sa position décidée sur le même score en avril. La majorité considère toujours que Christoph Blocher a agi en fonction d'un intérêt prépondérant, en sa qualité de membre de l'autorité de surveillance de la BNS.

Mais les chances que cette position soit retenue sont infimes. Il faudrait que la commission du Conseil des Etats modifie lundi sa précédente décision prise à une majorité de 10 voix contre 3. Selon elle, les médias ne font pas partie des voies de droit idoines.

Données bancaires

Le tribun zurichois est en effet soupçonné d'avoir poussé l'avocat et député UDC thurgovien Hermann Lei à transmettre des données bancaires à un journaliste concernant le président de la Banque nationale Philipp Hildebrand, lequel a ensuite démissionné.

Les deux commissions s'étaient par ailleurs accordées sur le fait qu'un parlementaire n'est pas protégé pour des actes précédant son assermentation. Anne Seydoux n'était pas atteignable vendredi pour une prise de position.

(ats/nxp)

(Créé: 08.06.2012, 19h17)

Sondage

Amener un chien en classe, est-ce un bien pour les élèves?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Les plus partagés Suisse