ACCUEIL 28.11.2014 Mis à jour à 07h17

Christoph Blocher fait recours au Tribunal fédéral

Affaire Hildebrand

Le conseiller national UDC zurichois veut faire annuler la perquisition dont son domicile a fait l’objet le 20 mars dernier.

Mis à jour le 19.06.2012 11 Commentaires
Le conseiller national est sous le coup d’une enquête pénale pour violation du secret bancaire.

Le conseiller national est sous le coup d’une enquête pénale pour violation du secret bancaire.
Image: Keystone

Articles en relation

Partager & Commenter

Christoph Blocher fait recours au Tribunal fédéral (TF) dans le but de faire annuler la perquisition dont son domicile a fait l’objet le 20 mars dernier. Il réagit ainsi au refus de la Cour suprême de Zurich de dessaisir le procureur général en charge du dossier ainsi que son prédécesseur.

Le recours est en préparation, a déclaré mardi l’avocat de Christoph Blocher, Walter Hagger. Il confirme une information révélée par la NZZ.

La semaine dernière, la Cour suprême du canton avait rejeté la demande du politicien de dessaisir le procureur général Andreas Brunner du dossier de l’affaire Hildebrand.

Après la perquisition, ce dernier avait déclaré à la télévision que «des pièces à conviction importantes» avaient pu être saisies au domicile de l’ancien conseiller fédéral.

Partial depuis quand?

Le recours de Christoph Blocher vise aussi une autre demande de dessaisie concernant le procureur Martin Bürggisser, avec effet rétroactif. Celui-ci avait déjà cédé le dossier avant que la perquisition n’ait lieu. Trois jours après cette dernière, il s’est ouvertement exprimé sur l’affaire dans un pub à Bülach (ZH).

Martin Bürgisser n’étant plus en charge du dossier au moment de ses déclarations, la justice zurichoise n’est pas entrée en matière sur la demande de Christoph Blocher au sujet de ce procureur. Face au TF, le vice-président de l’UDC veut faire remonter formellement l’état de partialité de Martin Bürgisser à la période précédent la perquisition, de manière à annuler celle-ci.

La perquisition effectuée par le Ministère public zurichois au domicile de Christoph Blocher s’inscrit dans le cadre de l’affaire Hildebrand. Le conseiller national est sous le coup d’une enquête pénale pour violation du secret bancaire. (ats/Newsnet)

Créé: 19.06.2012, 18h14

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

11 Commentaires

ledoute profite...

19.06.2012, 19:07 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

charlotttttttttes c'est la dernière cartouche , il essaye Celui qui n'a rien à se reprocher ne craint strictement rien d'un jugement et des pces que l'on trouve chez lui .Ne vous en déplaise Répondre


Charlotte Auxpommes

19.06.2012, 19:03 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

d'après vous faut-il se sentir coupable pour faire appel au TF ?Explique-moi SVP Répondre



Sondage

Payer une fois pour toutes le droit d'obtenir un apéro gratuit à vie, c'est une bonne idée?




  • Les reportages vidéo du Matin

    Les reportages vidéo du "Matin"

Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce