ACCUEIL 17.4.2014 Mis à jour à 01h10

Christoph Blocher va faire valoir son immunité parlementaire

Affaire Hildebrand

Christoph Blocher veut faire marcher son immunité parlementaire. Il est visé par une enquête pénale pour violation du secret bancaire.

Mis à jour le 21.03.2012 71 Commentaires
Christoph Blocher.

Christoph Blocher.
Image: Keystone

Christoph Blocher, visé par une enquête pénale pour violation du secret bancaire, veut faire marcher son immunité parlementaire.

Sa démarche dans l'affaire Hildebrand est en lien avec son mandat de conseiller national, affirme son avocat Walter Hagger.

Le juriste confirmait des informations des sites online de la NZZ et du Blick. Il n'a pas voulu en dire plus.

Pour des actes en lien direct avec leurs fonctions, les membres des Chambres fédérales bénéficient d'une immunité relative. La Commission de l'immunité peut la lever sur demande, si elle l'estime justifié.

Le Ministère public zurichois a ouvert une enquête sans demander la levée de l'immunité. Cela laisse penser qu'il estime que les faits reprochés à l'ancien conseiller fédéral ne sont pas en lien avec son mandat sous la Coupole.

Concrètement, pour faire valoir son immunité, Christoph Blocher devra demander au Ministère public zurichois de s'adresser à la Commission de l'immunité du Conseil national afin que celle-ci statue sur son cas, explique Mark Stucki, chef de l'information des services parlementaires fédéraux.

Effet suspensif

Le Ministère public sera alors tenu de faire cette démarche. Il s'agira pour la commission en question de décider si l'affaire est concernée par l'immunité et si oui, si celle-ci doit être levée.

Le processus pourrait durer plusieurs mois, selon Mark Stucki. Pendant ce temps, l'enquête zurichoise serait suspendue. (ats/Newsnet)

Créé: 21.03.2012, 15h07

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

71 Commentaires

Jacques Uzi

21.03.2012, 15:25 Heures
Signaler un abus 24 Recommandation 0

C'est donc bien qu'il a quelque chose à se reprocher, sinon il n'aurait pas peur d'affronter la justice. Répondre


justice pour tous mon oeil

21.03.2012, 15:33 Heures
Signaler un abus 13 Recommandation 0

tous égaux devant la loi, pas tout a fait. Contrairement à Blocher, nous ne sommes pas immunisé contre la loi. Ensuite, comme d'habitude, la prescription, car l'enquête trainera et il restera une belle facture que le ministère public mettra à charge du contribuable. Répondre



Sondage

Votre vie spirituelle vous porte à croire en...




Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Sondage

L'ourson 4 était menacé par son père: fallait-il que le zoo bernois l'euthanasie?