ACCUEIL 25.5.2016 Mis à jour à 11h06

Des agressions sexuelles à Zurich aussi

Nouvel An

Une demi-douzaine de femmes ont porté plainte pour harcèlement sexuel dans la ville le soir du 31, note la presse alémanique.

Par che/nxp. Mis à jour le 07.01.2016 88 Commentaires
Les bords du lac de Zurich parés pour les festivités du Nouvel An, le soir du 31 décembre 2015.

Les bords du lac de Zurich parés pour les festivités du Nouvel An, le soir du 31 décembre 2015.
Image: Keystone

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Si les agressions sexuelles du Nouvel An à Cologne figuraient encore jeudi à la une de nombreux titres, la presse alémanique souligne que le problème n'est pas inconnu en Suisse: A Zurich, «une demi-douzaine de femmes a porté plainte» à la suite des «vols ou agressions similaires» à celles dénoncées dans plusieurs grandes villes allemandes note le Tages Anzeiger, communiqué de police à l'appui.

«La police de Zurich est à la recherche d'autres victimes et de témoins» précise le quotidien. Sur la vingtaine de plaintes enregistrées pour vol, «une demi-douzaine» fait également état d'agressions sexuelles. Les femmes visées décrivent avoir été abordées par des hommes «à la peau sombre» qui les auraient harcelées sexuellement tout en volant des objets leur appartenant, au bord du lac le soir du réveillon.

La police invite les autres victimes potentielles qui n'auraient pas encore témoigné à se faire connaître et à déposer une plainte. Une enquête a été ouverte par les autorités zurichoises.

Aucun élément mettant en cause des réfugiés en Allemagne

A Cologne, d'abord passée inaperçue, l'affaire a pris de l'ampleur à mesure que s'accumulaient les plaintes de victimes.

Elle fragilise désormais la politique d'ouverture aux réfugiés de la chancelière Angela Merkel, bien que l'extrême droite, qui tente de surfer sur la vague, ait eu du mal à mobiliser lors de manifestations anti-réfugiés cette semaine.

De nombreuses voix, dont celles du ministre de la Justice Heiko Maas et du ministre de l'Intérieur Thomas de Maizière, ont appelé à éviter les amalgames avec les migrants affluant en Allemagne, d'autant que les autorités martèlent ne disposer à ce stade d'aucun élément mettant en cause des réfugiés. (nxp)

Créé: 07.01.2016, 16h44

88

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Publicité

88 Commentaires

Pascal Bailly

07.01.2016, 17:06 Heures

Et voilà, on y est. J'ai envie de vomir en pensant à ce qu'est devenu mon pays ! Répondre


Eliot Cohen

07.01.2016, 17:36 Heures

Beaucoup de censure ces jours... l'europe va tomber. Un viol évité de justesse a versailles récemment.. Répondre



Sondage

Après la panne de Swisscom, vous sentez-vous pris en otage par Internet?




Sondage

Irez-vous voir les films primés au dernier Festival de Cannes?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons