ACCUEIL 30.6.2016 Mis à jour à 23h17

Des conditions pour être reconnue comme une religion

Canton de Vaud

Les communautés religieuses pourront demander d'être reconnues comme d’intérêt public. Un texte de loi avait été déposé en 2007 pour suivre l'évolution des religions.

Mis à jour le 17.11.2014 22 Commentaires
Le Conseil d'Etat a voulu faire œuvre de pionnier en donnant un signe assez fort, avec un règlement très exigeant et très novateur, a déclaré Béatrice Métraux.

Le Conseil d'Etat a voulu faire œuvre de pionnier en donnant un signe assez fort, avec un règlement très exigeant et très novateur, a déclaré Béatrice Métraux.
Image: Keystone

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Le Conseil d'Etat vaudois a adopté le règlement d'application de la loi sur la reconnaissance des communautés religieuses (RLRCR). Ces dernières pourront déposer une demande afin d'être reconnues comme institutions d'intérêt public dans le canton. Des critères exigeants ont été fixés afin de perpétuer la paix religieuse.

Communautés plurielles

Le Conseil d'Etat a voulu faire œuvre de pionnier en donnant un signe assez fort, avec un règlement très exigeant et très novateur, a déclaré ce lundi 17 novembre devant la presse la cheffe du Département des institutions et de la sécurité (DIS) Béatrice Métraux. Il a réfléchi à un texte qui puisse obtenir l'assentiment de la population.

Le règlement précise les conditions posées par la loi de 2007 qui doivent être respectées par une communauté en vue de sa reconnaissance. Un panorama religieux toujours plus pluriel avait poussé en 2003 le Constituant à fixer dans la Charte fondamentale la possibilité de reconnaissance par l'Etat de communautés religieuses, a rappelé la conseillère d'Etat. (ats/nxp)

Créé: 17.11.2014, 15h30

22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Publicité

22 Commentaires

Alain Walker

17.11.2014, 15:44 Heures

Pourra-t-on enfin demander de ne pas payer la partie de nos impôts qui leur est attribuée, si l'on ne se reconnaît dans aucune de ces églises ? Répondre


margareth eigenmann

17.11.2014, 16:10 Heures

Cela veut dire que toutes les religions pourront bénéficier de la man publique payée par les impôts de tous. Le subventionnement de toutes les religions devrait être mis à la charge des pratiquants de chacune d'elles et non de tout le monde. Répondre



Sondage

A quelle série la photo de la nouvelle Municipalité de Lausanne vous fait-elle penser?





Sondage

Doris Leuthard a-t-elle raison de vouloir taxer les pendulaires aux heures de pointe?




Sondage

Accepteriez-vous de fournir votre profil Facebook pour obtenir un visa?




Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne