ACCUEIL 31.7.2014 Mis à jour à 11h17

Des lits militaires pour les requérants d'asile

solidarité

Le ministère de la défense a annoncé lundi pouvoir mettre à disposition de l'Office fédéral des migrations (ODM) des locaux militaires pour loger des requérants d'asile.

Mis à jour le 27.02.2012 22 Commentaires
Un logements pour requérants à Chiasso.

Un logements pour requérants à Chiasso.
Image: Keystone

Plus de 5'000 lits peuvent être libérés dans un bref délai, ont annoncé lundi les services d'Ueli Maurer.

Toutefois «5'000 lits pour soldats ne sont pas 5'000 lits pour requérants», a nuancé Sonja Margelist, porte-parole de l'Office fédéral de la Défense (DDPS). Les cantonnements de l'armée sont prévus pour des militaires qui y passent trois semaines, pas pour des requérants qui restent six mois, a-t-elle expliqué.

De surcroît, les cantonnements militaires ne répondent pas forcément à la législation en vigueur pour le civil. Ainsi, le logement au col du Jaun peut accueillir plus de 150 militaires, mais les prescriptions civiles en matière d'incendie ne permettent pas d'y accueillir plus de 50 personnes.

Le DDPS et l'ODM sont en discussion depuis avril 2011 pour étudier la faisabilité du projet et dans quelle mesure il est nécessaire ou possible d'adapter certains hébergements militaires pour y accueillir des requérants, a ajouté Sonja Margelist, sans préciser dans l'immédiat si les deux offices avaient déjà décidé de l'utilisation de certains locaux. «La décision finale appartient à l'ODM», a affirmé la porte-parole.

Une fois cette décision prise, DDPS et ODM devront encore demander l'autorisation des cantons et communes sur lesquels se trouvent les logements, a-t-elle ajouté.

Les 20 locaux proposés par l'armée sont principalement composés de cantonnements de la troupe et de cantonnements de montagne, a précisé le DDPS dans un communiqué.

L'armée serait prête à reloger ailleurs les militaires qui devaient être placés dans ces hébergements.

(ats/Newsnet)

Créé: 27.02.2012, 22h29

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

22 Commentaires

un citoyen

27.02.2012, 23:32 Heures
Signaler un abus 22 Recommandation 0

Si on pouvait s'occuper aussi bien des Suisses... Répondre


Jean Char

27.02.2012, 23:09 Heures
Signaler un abus 20 Recommandation 0

On se fout pas de notre tête. Il faut surtout mettre des quotas de requérants: 100 par année, comme au Japon. Ah non, le Japon c'est 50, pour 127 millions d'habitants. C'est étrange, personne ne hurle au fascisme, au retour des kamikazes, à l'empire...Je suppose que ce com sera censuré, vu qu'il ne va pas dans le sens du programme socialiste. Répondre



Sondage

Après Carlos Slim, c'est au tour du milliardaire Richard Branson de se montrer favorable à la semaine de trois jours. Et vous, êtes-vous pour?





Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce


Rubriques: Suisse · Monde · Sports · Faits divers · People · Loisirs · Société · Economie · Auto-Moto · High-Tech · Santé
Outils: Recherche · RSS · Mobile · Météo
Le Matin: Contacts · Publicité · Annonce · Services clients · Conditions générales · Cercle de lecteurs · Charte des commentaires · Impressum