Samedi 27 août 2016 | Dernière mise à jour 09:57

Disparition à Chexbres Deux enquêteurs vaudois sont arrivés à Paris

Deux enquêteurs vaudois sont arrivés à Paris mercredi soir. Ils collaboreront aux recherches de la mère et de sa fille portées disparues depuis le 26 janvier de leur domicile de Chexbres (VD).

Les deux personnes recherchées prises par un appareil de surveillance alors qu'elles se trouvaient dans la station-service de l'autoroute A1, à Bursins, le 26 janvier.

Les deux personnes recherchées prises par un appareil de surveillance alors qu'elles se trouvaient dans la station-service de l'autoroute A1, à Bursins, le 26 janvier. Image: Police Cantonale Vaudoise

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des instructions judiciaires ont été ouvertes en France comme en Suisse, indique jeudi la police.

A Paris, le vice-procureur chargé des mineurs a ouvert une instruction pour «disparition inquiétante», a précisé le porte-parole Jean-Christophe Sauterel. En Suisse, le procureur instruit pour mise en danger de la vie d'autrui. Grâce à cette procédure, la collaboration de police à police est plus efficace que par la voie de la commission rogatoire, selon Jean-Christophe Sauterel.

La mère, 35 ans, qui se trouve dans une situation psychologique «fragile», est accompagnée de sa fille âgée de 7 ans. Elle a effectué des retraits bancaires le 27 janvier dans le 6e arrondissement, note la police. (ats/nxp)

(Créé: 02.02.2012, 15h18)

Sondage

Vous sentez-vous indisposé par le port du burkini?




Sondage

Prendre l'apéro en uniforme, est-ce choquant?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.