ACCUEIL 28.7.2014 Mis à jour à 16h18

Deux tiers des Suisses contre les nouveaux avions de combat

Acheter de nouveaux avions de combat n'est pas une nécessité: c'est ce que pensent près de deux tiers des Suisses.

Mis à jour le 31.12.2011 1 Commentaire
Le Gripen suédois choisi pour devenir le nouvel avion de combat suisse

Le Gripen suédois choisi pour devenir le nouvel avion de combat suisse
Image: Keystone

Articles en relation

Mots-clés

Près de deux tiers des Suisses jugent superflue l’acquisition de nouveaux avions de combat. La hausse du budget militaire déplaît également à une majorité des citoyens. Mais seul un sur dix soutient la suppression de l’armée suisse, selon un sondage à paraître demain dans la Zentralschweiz am Sonntag.

Une petite majorité des 1005 citoyens interrogés par l’institut Demoscope est favorable à une armée de milice (53%), l’armée professionnelle réunissant 32% de défenseurs. Alors que 5% ne se prononcent pas, 10% sont pour la suppression pure et simple de l’armée, a indiqué la Zentralschweiz am Sonntag.

La hausse du budget militaire de 4 à 5 milliards annuels ne convainc en revanche pas les Suisses. Ils sont 57% à le juger trop élevé. Un petit tiers estime qu’il est correct et seuls 3% pensent qu’il est trop modeste. Une personne interrogée sur 10 n’a pas d’avis.

Si 64% des sondés se déclarent opposés à l’achat de nouveaux avions de combat, ils sont 82% à refuser que cette acquisition se fasse au détriment d’économies dans les autres départements. Vues les finances, le Conseil fédéral n’était pas pressé d’acheter les remplaçants des Tigers F-5.

Mais c’est le Parlement qui a décidé de cette acquisition et de la hausse du budget. Suivant la décision du législatif, le gouvernement a proposé fin novembre d’acheter 22 jets suédois de type Gripen pour 3,1 milliards de francs. Formellement, le peuple n’aurait pas besoin d’être consulté.

Mais la gauche a déjà annoncé que si les autorités ne soumettaient pas cet achat au référendum, elle lancerait une initiative pour l’empêcher. (ATS/Newsnet)

Créé: 31.12.2011, 18h54

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

Gav Roche

01.01.2012, 20:16 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Un état de démocratie directe comme la Suisse ne peut se permettre d'ignorer le peuple sur cette question.
Une amélioration de notre cyber-défense est beaucoup plus prioritaire.
Répondre



Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne



Rubriques: Suisse · Monde · Sports · Faits divers · People · Loisirs · Société · Economie · Auto-Moto · High-Tech · Santé
Outils: Recherche · RSS · Mobile · Météo
Le Matin: Contacts · Publicité · Annonce · Services clients · Conditions générales · Cercle de lecteurs · Charte des commentaires · Impressum