ACCUEIL 19.12.2014 Mis à jour à 00h20

Doris Leuthard n'exclut pas une hausse du prix de l'essence

Financement des routes nationales

Après avoir justifié l'explosion du prix de la vignette qui va passer de 40 à 100 francs, la conseillère fédérale évoque une nouvelle taxation pour les automobilistes.

Par Arthur Grosjean. Mis à jour le 18.01.2012 42 Commentaires
Le prix de la mobilité a un coût. A la hausse!

Le prix de la mobilité a un coût. A la hausse!
Image: Keystone

Mauvaise nouvelle pour les automobilistes. Ce matin, ils ont appris que le Conseil fédéral veut augmenter de 150% le prix de la vignette autoroutière. Celle-ci passera de 40 à 100 francs. Eh bien, la potion risque d'être encore plus amère. Doris Leuthard, lors du point de presse, qu'elle vient de tenir, n'exclut pas à terme d'augmenter la taxe sur l'essence. Pour elle, c'est le prix à payer pour une plus grande mobilité.

Les touristes épargnés

La conseillère fédérale a d'abord justifié la hausse massive de la vignette. Elle est nécessaire pour financer l'entretien et l'exploitation de nouvelles routes nationales. La Confédération s'apprête en effet à reprendre aux cantons 387 km de routes d'ici à 2014. Et cela coûtera cher, environ 300 millions. La hausse de la vignette rapportera 275 millions de francs.

Berne ne veut pas prendre l'argent dans la poche des contribuables. Il va donc puiser dans celles des automobilistes. Les touristes seront épargnés puisqu'ils continueront de payer 40 francs pour la vignette mais celle-ci ne sera valable que 2 mois. 50% des trajets pour les loisirs

Augmenter le prix de la vignette, n'est-ce pas inciter les gens à rouler plus pour «rentabiliser» leur investissement et à polluer plus? «Nous y avons réfléchi, mais la population ne se laisse pas facilement dicter son comportement", explique Doris Leuthard. L'augmentation de la mobilité est un signe de prospérité. D'ailleurs le 50% des trajets est effectué pour les loisirs».

Comme il n'y a pas de volonté de réduire la mobilité, le Conseil fédéral va donc continuer à étendre le réseau routier. Et cela coûte cher. «A moyen terme, nous aurons un problème de financement. La hausse du prix de l'essence est envisageable».

(Newsnet)

Créé: 18.01.2012, 15h49

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

42 Commentaires

Christine Bar

18.01.2012, 20:09 Heures
Signaler un abus 10 Recommandation 0

Très facile d'annoncer une augmentation de 250% avec une telle arrogance, lorsqu'on a un salaire de 500'000.- par an. Y'aura-t-il une fois un conseiller fédérale ou un parlementaire de Berne qui descendra de leur tour d'ivoire pour voir comment vivent les contribuables, ça m'étonne. Répondre


ras le bol

18.01.2012, 16:04 Heures
Signaler un abus 6 Recommandation 0

Eh Mme Doris il faut vous calmer, c'est clair que vos frais de voitures sont payés pas le peuple donc pour vous cela ne posera pas de problèmes, mais pour les pauvres suisse qui tirent déjé la langue pour boucler les fin de mois cela va devenir impossible..... Répondre



Sondage

Comment évaluez vous la ponctualité des trains CFF en 2014?





Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce