Vendredi 30 septembre 2016 | Dernière mise à jour 15:10

Financement des routes nationales Doris Leuthard n'exclut pas une hausse du prix de l'essence

Après avoir justifié l'explosion du prix de la vignette qui va passer de 40 à 100 francs, la conseillère fédérale évoque une nouvelle taxation pour les automobilistes.

Le prix de la mobilité a un coût. A la hausse!

Le prix de la mobilité a un coût. A la hausse! Image: Keystone

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Mauvaise nouvelle pour les automobilistes. Ce matin, ils ont appris que le Conseil fédéral veut augmenter de 150% le prix de la vignette autoroutière. Celle-ci passera de 40 à 100 francs. Eh bien, la potion risque d'être encore plus amère. Doris Leuthard, lors du point de presse, qu'elle vient de tenir, n'exclut pas à terme d'augmenter la taxe sur l'essence. Pour elle, c'est le prix à payer pour une plus grande mobilité.

Les touristes épargnés

La conseillère fédérale a d'abord justifié la hausse massive de la vignette. Elle est nécessaire pour financer l'entretien et l'exploitation de nouvelles routes nationales. La Confédération s'apprête en effet à reprendre aux cantons 387 km de routes d'ici à 2014. Et cela coûtera cher, environ 300 millions. La hausse de la vignette rapportera 275 millions de francs.

Berne ne veut pas prendre l'argent dans la poche des contribuables. Il va donc puiser dans celles des automobilistes. Les touristes seront épargnés puisqu'ils continueront de payer 40 francs pour la vignette mais celle-ci ne sera valable que 2 mois. 50% des trajets pour les loisirs

Augmenter le prix de la vignette, n'est-ce pas inciter les gens à rouler plus pour «rentabiliser» leur investissement et à polluer plus? «Nous y avons réfléchi, mais la population ne se laisse pas facilement dicter son comportement", explique Doris Leuthard. L'augmentation de la mobilité est un signe de prospérité. D'ailleurs le 50% des trajets est effectué pour les loisirs».

Comme il n'y a pas de volonté de réduire la mobilité, le Conseil fédéral va donc continuer à étendre le réseau routier. Et cela coûte cher. «A moyen terme, nous aurons un problème de financement. La hausse du prix de l'essence est envisageable».

(nxp)

(Créé: 18.01.2012, 15h49)

Sondage

Faut-il introduire la préférence indigène lors des embauches?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.