ACCUEIL 24.4.2014 Mis à jour à 07h57

Drôle de surprise dans le pot de crème

Société

Un Vaudois de 40?ans a découvert un corps étranger dans une crème acidulée de Migros. Le géant orange exclut tout risque pour la santé, et a demandé à son fournisseur de mener l’enquête.

Par Sébastien Jost. Mis à jour le 30.07.2012 13 Commentaires
C’est après avoir consommé une partie de la crème que le couple a fait cette découverte peu ragoûtante.

C’est après avoir consommé une partie de la crème que le couple a fait cette découverte peu ragoûtante.
Image: DR

Partager & Commenter

Mots-clés

Le choc, puis le dégoût. Samedi, un Vaudois de 40?ans et son épouse ont eu une sacrée surprise en dégustant un pot de crème acidulée acheté dans une Migros du canton. Au milieu du pot, ils sont tombés sur un corps étranger. «Au début, j’ai cru que c’était un dentier, raconte l’homme. Cela m’a vraiment choqué.» Après avoir observé la chose, le client se dit que cet objet blanc, d’un matériau assez dur et brûlé par endroits, est probablement un couvercle ou un emballage.

Comment s’est-il retrouvé là, est-ce un cas unique, y a-t-il un risque sanitaire: les interrogations sont nombreuses.

Futur papa inquiet

«Ma femme est enceinte et je me demande si avoir consommé cette crème peut avoir des effets sur sa santé», s’inquiète le Vaudois. Le futur papa déplore aussi le manque de procédure simple, rapide et efficace pour prévenir l’entreprise, et les consommateurs, lorsque surgit ce genre d’incident.

Migros répond que le cas a été signalé ce week-end et qu’il a été traité hlier matin. Les réclamations sont traitées par différentes instances selon leur gravité, explique le géant orange. «Lorsque la santé du client est en danger, la marchandise est immédiatement retirée du marché», affirme Monika Weibel, porte-parole.

Rare et indécelable

Ce qui ne serait pas le cas. Mais d’où vient ce corps étranger? Selon Migros, qui promet de mener l’enquête, l’élément plastique était présent dans le pot au moment où les gobelets ont été livrés, à moins qu’il ne s’agisse d’un couvercle tombé dans le pot lors du conditionnement. Un cas extrêmement rare selon le distributeur. Et impossible à détecter… jusqu’à ce qu’un client n’y plonge sa cuillère. (Le Matin)

Créé: 30.07.2012, 22h39

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

13 Commentaires

Dean HF Kensley

31.07.2012, 08:15 Heures
Signaler un abus 12 Recommandation 0

extrêmement rare? mon œil... il m'est arrivé la même chose, c'était une pizza surgeléeachetée à la Migros, j'ai trouvé un objet en plastique voir résine? tranchant et dur qui a failli me cassé une dent. j'ai signalé le cas, Migros a pris ça à la légère et ne m'a même pas remboursé la pizza! je boycotte le géant orange depuis cet événement... Répondre


Yviane Bornand

31.07.2012, 06:09 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 0

c'est moins grave toutefois que la souris découverte au fond d'une bouteille de bon vin !Et le perce-oreille dans une salade au restaurant (à l'étranger). Répondre



Sondage

L'ourson 4 était menacé par son père: fallait-il que le zoo bernois l'euthanasie?



Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce