ACCUEIL 23.8.2014 Mis à jour à 19h24

Economiesuisse veut libéraliser la Poste, les trains et l'électricité

Concurrence

«La Suisse a besoin d'une nouvelle politique d'infrastructures accordant davantage de place à la concurrence».

Mis à jour le 02.07.2012 12 Commentaires
Centre de tri postal à Daillens.

Centre de tri postal à Daillens.
Image: Keystone

Partager & Commenter

Mots-clés

Les principales demandes d'economiesuisse pour la législature en cours concernent l'approvisionnement énergétique, les trafics routier et ferroviaire, l'aviation, la poste et les télécommunications.

En matière d'énergie, la priorité doit aller à un approvisionnement énergétique «sûr et compétitif». Economiesuisse veut «une ouverture du marché de l'électricité eurocompatible, l'accès au marché communautaire de l'énergie et des conditions-cadre favorables aux investissements».

Subvention croisée

Dans le trafic routier, «il convient de mettre un terme à la subvention croisée du rail par la route». On pourra ainsi disposer des moyens nécessaires pour la réalisation de projets routiers urgents, selon economiesuisse.

La fédération des entreprises exige aussi que la Confédération cède ses parts dans Swisscom, dont elle est actionnaire majoritaire. L'objectif est de réduire «les jeux d'influence politiques en lien avec un prestataire important».

Dans le trafic ferroviaire, «les projets doivent être sélectionnés sur la base de critères de rentabilité macroéconomiques». Economiesuisse estime qu'une «grande attention doit être portée à un financement solide respectant le frein à l'endettement».

Ouverture intégrale

S'agissant de la poste, la fédération des entreprises est favorable à une ouverture intégrale du marché d'ici à la fin de la législature. Les clients bénéficieront ainsi «de gains d'efficience».

Dans le secteur de l'aviation, economiesuisse estime qu'il faut éviter d'affaiblir la compétitivité «avec des dispositions nationales adoptées unilatéralement». Les aéroports devraient pouvoir se développer en fonction de la demande. (ats/Newsnet)

Créé: 02.07.2012, 11h33

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

12 Commentaires

Isabelle Freymond

02.07.2012, 11:22 Heures
Signaler un abus 62 Recommandation 0

On commence à bien connaître les promesses de baisses des coûts grâce à la concurrence. On s'est déjà fait avoir avec Swisscom. On a pas fini de se faire plumer. Merci à Economiesuisse de penser au portemonnaie de ceux qui sont déjà blindés de thune et pour les autres, il ne nous restera plus qu'à trouver un job supplémentaire pour payer les augmentations et nos yeux pour pleurer, bien entendu Répondre


Michel GASSER

02.07.2012, 11:42 Heures
Signaler un abus 40 Recommandation 0

"Accroître considérablement la participation des usagers au financement des coûts" En français courant, cela s'appelle augmenter fortement des tarifs qui sont déjà parmi les plus élevés en Enrope occidentale. Ben voyons... Répondre



Sondage

Faut-il admettre les squats en ville dans des lieux inoccupés?




Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne