ACCUEIL 17.9.2014 Mis à jour à 01h10

Fin de la course d'école pour le gouvernement

Grisons

La «course d'école» du Conseil fédéral s'est achevée vendredi sur un apéritif à Schiers (GR). Durant deux jours, les membres du gouvernement ont parcouru les trois zones linguistiques des Grisons.

Mis à jour le 06.07.2012

1/18 Après leurs excursions en régions italophone et romanche jeudi, les ministres se sont rendus vendredi dans la région germanophone du Prättigau. Ici à St. Antönien.
Image: Keystone

   

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

Après leurs excursions en régions italophone et romanche jeudi, les ministres se sont rendus vendredi dans la région germanophone du Prättigau.

A St. Antönien, village perché à proximité de la frontière autrichienne, le gouvernement a pu se rendre compte d'un projet solaire innovant: des panneaux sur les paravalanches protégeant les lieux.

Pour marquer le coup, les premiers panneaux solaires ont été fixés au moment de la visite des conseillers fédéraux. L'installation doit devenir la plus importante centrale photovoltaïque de Suisse.

Régions périphériques

A Schiers, le Conseil fédéral a ensuite rencontré la population à la cantine de l'école. «Par notre visite, nous voulons faire sentir aux régions périphériques que nous sommes reconnaissants de leur contribution pour la Suisse», a déclaré aux médias le ministre de l'économie Johann Schneider-Ammann. «Nous voulons leur signaler que nous ne les oublierons pas.»

Pour le chef de la diplomatie Didier Burkhalter, la course d'école du gouvernement est importante «pour découvrir ce que les gens pensent». La ministre des transports, de l'énergie et de la communication Doris Leuthard s'est elle réjouie que «la population puisse sans problème nous aborder lors de ces voyages». Et d'ajouter: «C'est sensationnel que cela soit possible en Suisse.»

Jeudi romanche et italophone

La veille, la présidente de la Confédération Eveline Widmer- Schlumpf avait d'abord emmené ses collègues dans le Val Bragaglia, italophone. Les membres de l'exécutif ont visité un laboratoire de l'EPFZ et de l'Université de Zurich à Castasegna avant de se rendre à Stampa pour y découvrir le musée Ciäsa Granda, comportant des oeuvres de l'enfant du pays Alberto Giacometti.

La journée s'était poursuivie en région romanche autour d'un repas à Silvaplana, en Haute-Engadine avant de se terminer à Scuol, en Basse-Engadine, où les ministres ont pris l'apéro avec les habitants. La pluie a alors mis fin aux festivités après une heure de rencontre. Le Conseil fédéral a dîné en soirée avec les membres du gouvernement grison au château de Tarasp.

Sur Twitter

Eveline Widmer-Schlumpf a mis un point d'honneur à mettre au programme de la course d'école des visites dans les trois régions linguistiques de son canton. «Il est beau de pouvoir montrer comment aux Grisons les cultures italophones, romanches et germanophones cohabitent», a déclaré la ministre des finances.

La chancelière de la Confédération, Corina Casanova, elle aussi grisonne, était également du voyage, tout comme le porte-parole du gouvernement André Simonazzi. Ce dernier a commenté la visite du Conseil fédéral sur Twitter, tout au long des deux journées. Simonetta Sommaruga n'a, elle, pas été présente vendredi. La ministre de la justice a dû se rendre à un enterrement.

Lors de la «course d'école» de 2011, le Conseil fédéral avait visité Genève avec la présidente Micheline Calmy-Rey. En 2010, Doris Leuthard avait emmené ses collègues en Argovie.

(ats/Newsnet)

Créé: 06.07.2012, 19h01

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Sondage

Armée: faut-il autoriser le retour des munitions de poche dans les foyers suisses?




Équiper les policiers de minicaméras lors de leurs interventions, est-ce une bonne idée?

Oui, car cela renforcerait l'efficacité des interventions.

 
52.5%

Non, car il y aurait trop d'effets pervers.

 
15.3%

Peut-être, mais la pratique devrait être solidement réglementée,

 
32.2%

1832 votes au total

Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce


Rubriques: Suisse · Monde · Sports · Faits divers · People · Loisirs · Société · Economie · Auto-Moto · High-Tech · Santé
Outils: Recherche · RSS · Mobile · Météo
Le Matin: Contacts · Publicité · Annonce · Services clients · Conditions générales · Cercle de lecteurs · Charte des commentaires · Impressum