Samedi 27 août 2016 | Dernière mise à jour 18:46

Suisse Fini la clandestinité des jeux d'argent

Les tournois de poker seront bientôt autorisés. Mais les joueurs s’inquiètent encore des conditions.

Image: Edouard Curchod

E-casinos et tournois de poker libéralisés: est-ce trop tard?

La prévention dans tout ça?

«Ce n’est pas acceptable!» Pour Jean-Félix Savary, secrétaire général du Groupement romand d’études des addictions, le Conseil fédéral faillit à sa responsabilité sociale avec ce nouveau projet de loi. «Alors qu’on assouplit la loi et qu’on change la réglementation, on n’accompagne pas avec des mesures de protection.» Or, avec le lancement des e-casinos, le danger d’addiction est décuplé. «Il est prouvé que les jeux en ligne sont beaucoup plus dangereux que les jeux terrestres!»

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Le signal est positif. Il allait dans le sens de ce que nous avions demandé.» Mathias Reynard (PS/VS) avait soutenu en 2012 une motion de Lukas Reimann (UDC/SG) demandant la légalisation des tournois de poker. Hier, le Conseil fédéral a intégré cette légalisation dans son nouveau projet de loi sur les jeux d’argent, qui remplacera celles régissant les casinos et les loteries. Cette loi prévoit aussi l’exonération de tous les gains liés aux jeux d’argent (actuellement, seuls les gains des loteries et des paris professionnels sont imposés), ainsi que l’autorisation des e-casinos. La légalisation des tournois de poker est soumise à plusieurs conditions: faibles mises de départ, possibilités de gains réduites et l’obtention d’une autorisation cantonale par l’organisateur. De plus, la totalité de la mise devra être reversée aux joueurs.

Le montant de la mise à définir

Un aspect qui réjouit les joueurs occasionnels, dont fait partie Mathias Reynard: «Le poker sans une petite mise d’argent, ce n’est pas pareil.» Mais quel est le montant d’une «petite mise»? Pour l’heure, impossible de le savoir. Selon Michel Besson, de l’Office fédéral de la justice, rien n’a été fixé pour le moment, tout sera clarifié dans l’ordonnance d’application. Du côté des cercles des joueurs, c’est justement ce chiffre qui est attendu avec impatience et qui permettrait de relancer ou non les clubs de poker dans le pays. «Il faut que ce montant corresponde à la réalité, à savoir le prix d’un beau concert, explique un joueur du circuit romand qui tient à l’anonymat. Si la limite est trop faible, soit entre 30 et 50 fr., cela va relancer la tricherie et la clandestinité.» Selon un consensus dans la communauté des joueurs, 100 fr. seraient une limite faible. Cette loi n’a donc pas fini de faire parler d’elle. (Le Matin)

(Créé: 22.10.2015, 11h45)

Sondage

Vous sentez-vous indisposé par le port du burkini?




Sondage

Prendre l'apéro en uniforme, est-ce choquant?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.