Vendredi 2 décembre 2016 | Dernière mise à jour 23:06

canton de Neuchâtel Forte mobilisation pour l'hôpital de La Chaux-de-Fonds

La population des Montagnes neuchâteloises est descendue en masse samedi dans la rue pour défendre l'hôpital de La Chaux-de-Fonds.

Les Chaux-de-Fonniers demandent en autres la rénovation de l'hôpital et le maintien des soins intensifs et des blocs opératoires 24h/24.

Les Chaux-de-Fonniers demandent en autres la rénovation de l'hôpital et le maintien des soins intensifs et des blocs opératoires 24h/24. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La manifestation de soutien à l'hôpital de La Chaux-de-Fonds a connu un énorme succès ce samedi 7 février.

Entre 3000 et 4000 personnes ont dénoncé la volonté du Conseil d'Etat de geler la mise en oeuvre du plan hospitalier voté par le peuple.

C'est aux cris de «respectez la démocratie» qu'un imposant cortège a parcouru le Pod, l'artère emblématique de la Métropole horlogère. Des manifestants brandissaient des pelles à neige sur lesquelles étaient fixés des tracts avec des inscriptions comme «La population en colère», «le Haut en colère» ou «respectez notre hôpital».

Respect de la volonté populaire

Les manifestants exigent du Conseil d'Etat qu'il respecte l'issue de la votation de novembre 2013 qui fixe la répartition des missions hospitalières entre les sites de l'Hôpital neuchâtelois (HNE). Plus de 63% des votants avait accepté le plan stratégique prévoyant la concentration de la chirurgie stationnaire à La Chaux-de-Fonds.

La mobilisation a dépassé les attentes des organisateurs. Le groupe de travail interpartis, constitué pour sauver l'hôpital de la cité horlogère, et le collectif «Le Haut veut vivre» attendaient un millier de personnes. A l'issue de la manifestation, ils ont estimé à 4000 le nombre de participants. La police a avancé le chiffre de quelque 3000 participants.

Mouvement de colère

«Les Montagnes grondent», a lancé à la foule massée devant la gare la présidente de la Ville Nathalie Schallenberger. Elle estime que le gouvernement neuchâtelois a franchi la ligne rouge en reportant l'application du plan hospitalier. «Nous ne sommes pas la banlieue du canton», a-t-elle lancé sous les acclamations.

Les manifestants demandent la rénovation de l'hôpital, le maintien des soins intensifs et des blocs opératoires 24h/24, ainsi que le respect du principe de la cohésion cantonale. Ils estiment que ces acquis sont remis en cause tant par le Conseil d'Etat que par le conseil d'administration de l'HNE.

Le gouvernement a suspendu en janvier les investissements sur l'hôpital de La Chaux-de-Fonds et l'HNE a demandé la centralisation des urgences opératoires et des soins intensifs à Neuchâtel, sur le site de Pourtalès. Pour les habitants du Haut du canton, ces décisions remettent en cause le vote populaire.

«Nous sommes 4000 pour faire entendre notre colère et notre indignation», a lancé le député Théo Bregnard. «Battons-nous pour notre hôpital», a-t-il lancé sous les applaudissements. De nombreux élus du Locle et de La Chaux-de-Fonds figuraient parmi les manifestants.

Contestation croissante

La contestation ne cesse de croître dans le Haut du canton depuis que le Conseil d'Etat a fait part de son intention d'ajourner, voire de renoncer à mettre en oeuvre le plan stratégique. Les exécutifs du Locle et de la Chaux-de-Fonds ont exigé il y a une dizaine de jours que le gouvernement respecte la volonté populaire.

C'est dans ce climat chauffé à blanc que le Conseil d'Etat neuchâtelois fera mercredi le déplacement à La Chaux-de-Fonds pour défendre sa position sur la stratégie hospitalière. (ats/nxp)

(Créé: 07.02.2015, 12h38)

Sondage

Avec le retrait de François Hollande, la gauche peut-elle conserver la présidence de la France?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.