Dimanche 25 septembre 2016 | Dernière mise à jour 02:06

Résidences secondaires Franz Weber veut suspendre les permis de construire

L'écologiste Franz Weber appelle à ce que les communes touristiques suspendent l'examen des demandes de permis de construire pour les résidences secondaires, pour respecter la «volonté du peuple».

«Il serait incompréhensible que la volonté du peuple de stopper la prolifération de résidences secondaires se solde dans les prochaines années en réalité par un décuplement de ce type de constructions», observent la Fondation Franz Weber et l'association Helvetia Nostra.

«Il serait incompréhensible que la volonté du peuple de stopper la prolifération de résidences secondaires se solde dans les prochaines années en réalité par un décuplement de ce type de constructions», observent la Fondation Franz Weber et l'association Helvetia Nostra. Image: Keystone

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Franz Weber lance un appel aux communes touristiques afin qu'elles suspendent l'examen des demandes de permis de construire pour des résidences secondaires déposées après le 11 mars 2012.

"Il serait en effet incompréhensible que la volonté du peuple de stopper la prolifération de résidences secondaires se solde dans les prochaines années en réalité par un décuplement de ce type de constructions", ont souligné mercredi dans un communiqué commun la Fondation Franz Weber et l'association Helvetia Nostra.

Les auteurs de l'initiative en appellent au "respect de la volonté populaire pour qu'il soit mis un terme à l'avalanche de demandes d'autorisations de construire que l'adoption de l'initiative a provoquée dans certaines communes". Ils voient dans la délivrance précipitée d'autorisations une "provocation" de la part des communes concernées.

Pour cette raison, les deux organisations demandent à la Confédération "d'édicter des instructions contraignantes de telle sorte que le traitement des dossiers déposés après le 11 mars 2012 soit suspendu jusqu'à l'entrée en vigueur des dispositions d'exécution".

Elles invitent également les particuliers "confrontés à de telles demandes d'autorisations abusives à y faire opposition". Les informations nécessaires se trouvent sur le site de la fondation.

Applicable immédiatement

L'adoption de l'initiative de Franz Weber par le peuple suisse le 11 mars dernier a déchaîné les passions dans les cantons touristiques. Le jour de la votation, la conseillère fédérale Doris Leuthard avait annoncé que l'initiative s'appliquait immédiatement et son département avait annoncé à plusieurs reprises que la Confédération entendait s'en tenir à cette date.

Or, les auteurs de l'initiative avait prévu qu'elle entrerait en vigueur le 1er janvier suivant son adoption par le peuple, en l'occurrence au début 2013. Ce qui suscite une controverse à l'échelon national.

En compagnie des cantons alpins, Fribourg avait décidé de traiter les demandes de permis de construire selon le droit actuel jusqu'à fin 2012. Dès le 1er janvier 2013, elles devront être traitées selon les indications à venir du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et des communications (DETEC), avait-il annoncé.

Pour sa part, le Valais a pris des mesures pour s'adapter aux conséquences de l'initiative: le canton veut axer ses efforts sur le développement d'une véritable stratégie de l'hébergement touristique. Pour ce faire, le Conseil d'Etat va s'appuyer sur un conseil formé de personnalités économiques, politiques et issues de tous les milieux concernés. Les premiers résultats sont attendus pour fin 2012.

Le texte l'initiative "Pour en finir avec les constructions envahissantes de résidences secondaires" prévoit d'interdire la construction de résidences secondaires en Suisse dans les communes où leur taux dépasse 20%. Il avait obtenu la double majorité du peuple et des cantons, et passé la rampe à une majorité de 50,6%. (ap/nxp)

(Créé: 11.04.2012, 15h50)

Sondage

Pensez-vous qu'Hillary Clinton soit encore en mesure de battre Donald Trump?




Sondage

Vous sentez-vous floué par les mesures eurocompatibles du Conseil national sur l'immigration?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.