Dimanche 2 octobre 2016 | Dernière mise à jour 23:35

Evaluation des avions de combat Gripen, Rafale et Eurofighter à l’épreuve du feu en Libye

Les trois avions en compétition en Suisse ont été engagés en 2011 lors de l’opération de l’OTAN en Libye. Un spécialiste des questions militaires français fait une évaluation de leurs performances sur le terrain.

A gauche, un Tornado britannique accompagné d'un Eurofighter au moment d'un ravitaillement en plein ciel (10 juillet 2011)
(Image: AFP )

La révolution, un an déjà

Anniversaire vendredi. Les habitants de Benghazi, bastion anti-Kadhafi dans l’Est libyen, ont continué à marquer jeudi à coups de pétards et de klaxons le premier anniversaire, officiellement célébré vendredi, de la révolution qui a entraîné la chute de Mouammar Kadhafi.

Sans partage. Assis sur le toit de voitures se dirigeant vers la caserne militaires prise par les insurgés dès les premiers jours de la rébellion, des enfants criaient "désolé le Bouclé", en allusion sarcastique à la chevelure du colonel qui a régné sans partage sur le pays pendant 42 ans.

V de la victoire. La Libye marque officiellement vendredi le premier anniversaire du soulèvement contre le régime de Mouammar Kadhafi le 17 février, jour des premières manifestations de grande ampleur contre le dictateur.

Jean-Dominique Mercher:« Si la police du ciel est la seule mission : votre flotte de F/A-18 suffit amplement !»

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Jean-Dominique Mercher, spécialiste reconnu des questions militaires, tient un blog qui fait référence, Secret défense. Le journaliste s’est fait connaître par ses avis bien informés dans les pages du quotidien Libération; il travaille désormais pour le magazine Marianne. Ce natif de Besançon connaît parfaitement la Suisse: son armée, son contexte politique et ses institutions.

Jean-Dominique Merchet analyse les trois avions qui sont en lice en Suisse pour remplacer le F-5 Tiger. Notamment à travers leur engagement lors de l’opération Harmattan de l’OTAN au-dessus de la Libye. Mieux qu’une évaluation, une épreuve du feu pour le Rafale, le Gripen et l’Eurofighter.

Le Rafale de Dassault: « excellent mais fragile»

Jean-Dominique Merchet: Il a été excellent. Il a rempli toutes les missions pour lesquelles il a été conçu. Il a fait de la chasse, de la reconnaissance, de l’attaque au sol et du bombardement stratégique. Le Rafale a opéré aussi bien depuis la terre que la mer.

Pas de perte. Pas de pannes. Enthousiasme très fort des militaires qui ont opéré avec le système Rafale. Il a eu certes beaucoup d’heures de maintenance comme avec tous les avions modernes de cette génération, qui sont fragiles comme des F1. Mais au moins on gagne les courses.

Gripen de Saab: «Léger, moins performant»

Jean-Dominique Merchet : Il n’a été engagé que pour des missions de reconnaissance. Le Gripen suédois n’a pris part à aucune attaque. Mais c’était le cadre pour son engagement prévu par l’OTAN et permis par le parlement suédois. Qu’aurait-il pu faire ? Les Suédois sont des gens sérieux en matière de sécurité. Sauf que le Gripen n’est pas un avion de la même catégorie que le Rafale. Plus léger, moins performant : il est aussi moins cher.

Eurofighter d’EADS: « Un pur chasseur non polyvalent»

Jean-Dominique Merchet : C’est un pur chasseur. Un intercepteur conçu pendant la Guerre froide pour aller contrer les chasseurs et les bombardiers soviétiques. Cela fait 10 ans que les Britanniques essaient de le faire évoluer. En Libye, la plupart de leurs attaques au sol ont été laissés au soin des Tornado. D’ailleurs, ils ont mené leurs missions en tandem : un Tornado accompagné d’un Eurofighter. Il n’est pas un avion polyvalent. Il serait très bon pour la police du ciel, mais pas pour le reste.

Et si vous étiez la Suisse, Jean-Dominique Merchet, que choisiriez-vous ?

Jean-Dominique Merchet : Honnêtement, je suis Français. L’avion qui va faire tourner nos usines en France : le Rafale ! »

Hors aspects cocardiers : le Rafale et le Gripen sont des avions conçus pour être polyvalents. Supérieur technologiquement, le Rafale a été validé par ses engagements en Libye et en Afghanistan. Dans sa catégorie, il est le seul avion comparable au F-18 américain.

Le Gripen est un avion multitâche qui pourrait convenir aux ambitions de la Suisse. Sauf que les évaluations n’ont pas été bonnes, qu’il a même été jugé insuffisant pour la police du ciel. J’en ai été le premier étonné à la lecture des révélations du Matin Dimanche.

« Si la mission est uniquement de faire de la police du ciel, l’Eurofighter pourrait être le plus indiqué : c’est un intercepteur. Si vraisemblablement la police du ciel est la seule mission : votre flotte de F/A-18 suffit amplement ! (nxp)

(Créé: 17.02.2012, 08h20)

Sondage

Faut-il introduire la préférence indigène lors des embauches?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.