Lundi 29 août 2016 | Dernière mise à jour 03:24

Assurance maladie Groupe Mutuel veut favoriser les 26-35 ans

Thomas Grichting, chef du groupe Mutuel, aimerait instaurer trois classes d'âge dans l'assurance maladie. La tranche 26-35 ans serait favorisée.

Le patron du groupe Mutuel estime que les moins de 25 ans pourraient bénéficier d'un rabais.

Le patron du groupe Mutuel estime que les moins de 25 ans pourraient bénéficier d'un rabais. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les assurés âgés entre 26 et 35 ans pourraient ainsi payer moins car actuellement cette tranche d'âge verse plus qu'elle ne coûte.

Thomas Grichting fonde sa proposition sur l'évolution de la population. Dans une interview au SonntagsBlick, le chef du groupe Mutuel estime que la solidarité entre générations ne peut plus fonctionner de la même manière quand il y a toujours moins de jeunes et que les personnes âgées vivent toujours plus longtemps.

Le patron du groupe Mutuel estime que les moins de 25 ans pourraient bénéficier d'un rabais d'un tiers de leur prime et les 26-35 ans de 11%. A contrario, tous les autres verraient leurs primes augmenter de plus de 7,4%.

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) examine la possibilité d'introduire des primes maladie plus basses pour les 26-35 ans. Les résultats de l'analyse sont attendus dans le courant de l'année. Santésuisse soutient aussi cette proposition.

(ats/nxp)

(Créé: 11.03.2012, 11h10)

Sondage

Ne plus imposer des devoirs après l'école, une bonne idée?



Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.