Dimanche 11 décembre 2016 | Dernière mise à jour 08:00

Frontière Il n'y a pas encore d'exil fiscal depuis la France

La Suisse n'a pas été pour l'instant submergée par des demandes de riches Français depuis l'élection de François Hollande à la présidence le 6 mai dernier, selon le Dauphiné Libéré.

La passation de pouvoirs entre Hollande et Sarkozy n'a pas (encore) provoqué d'exil massif de riches Français en Suisse.

La passation de pouvoirs entre Hollande et Sarkozy n'a pas (encore) provoqué d'exil massif de riches Français en Suisse.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Selon le quotidien français, qui a interrogé Maître Philippe Kenel, avocat spécialisé à Genève, les riches Français qui seraient candidats à l'exil, ne se sont pas annoncés en masse. «J’ai eu quelques coups de téléphone, mais pas beaucoup. Les gens sont déjà partis ou attendent les législatives pour le faire», a expliqué l'avocat.

La menace d'un exil massif dans la région lémanique avait été évoquée lorsque que le nouveau président, François Hollande, avait annoncé durant sa campagne vouloir taxer à 75% les revenus supérieurs à 1 million d'euros.

Pour un agent immobilier de luxe à Genève, également interrogé par le journal français, «une bonne partie des riches Français qui ont intérêt à s’exiler pour payer moins d’impôts l’ont fait depuis longtemps.»

Pour lui, comme pour Philippe Kenel, seules les très grandes fortunes ont encore un intérêt à s'installer en Suisse. Car l'impôt payé dans le cadre d'un forfait fiscal est calculé sur les dépenses, notamment celles de l'immobilier. Et comme les prix des villas et appartements dans la région lémanique sont exorbitants, il faut des grosses fortunes pour s'y installer. (nxp)

(Créé: 12.05.2012, 13h23)

Sondage

L'école doit-elle privilégier la langue maternelle des élèves à une des autres langues nationales?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.