ACCUEIL 28.7.2014 Mis à jour à 16h18

Il n'y a pas encore d'exil fiscal depuis la France

Frontière

La Suisse n'a pas été pour l'instant submergée par des demandes de riches Français depuis l'élection de François Hollande à la présidence le 6 mai dernier, selon le Dauphiné Libéré.

Par Christine Talos. Mis à jour le 12.05.2012 55 Commentaires
La passation de pouvoirs entre Hollande et Sarkozy n'a pas (encore) provoqué d'exil massif de riches Français en Suisse.

La passation de pouvoirs entre Hollande et Sarkozy n'a pas (encore) provoqué d'exil massif de riches Français en Suisse.

Articles en relation

Partager & Commenter

Selon le quotidien français, qui a interrogé Maître Philippe Kenel, avocat spécialisé à Genève, les riches Français qui seraient candidats à l'exil, ne se sont pas annoncés en masse. «J’ai eu quelques coups de téléphone, mais pas beaucoup. Les gens sont déjà partis ou attendent les législatives pour le faire», a expliqué l'avocat.

La menace d'un exil massif dans la région lémanique avait été évoquée lorsque que le nouveau président, François Hollande, avait annoncé durant sa campagne vouloir taxer à 75% les revenus supérieurs à 1 million d'euros.

Pour un agent immobilier de luxe à Genève, également interrogé par le journal français, «une bonne partie des riches Français qui ont intérêt à s’exiler pour payer moins d’impôts l’ont fait depuis longtemps.»

Pour lui, comme pour Philippe Kenel, seules les très grandes fortunes ont encore un intérêt à s'installer en Suisse. Car l'impôt payé dans le cadre d'un forfait fiscal est calculé sur les dépenses, notamment celles de l'immobilier. Et comme les prix des villas et appartements dans la région lémanique sont exorbitants, il faut des grosses fortunes pour s'y installer. (Newsnet)

Créé: 12.05.2012, 13h23

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

55 Commentaires

Jean Descartes

12.05.2012, 16:52 Heures
Signaler un abus 10 Recommandation 0

Les riches français attendent les législatives pour décider mais la Suisse n'a pas à craindre d'invasion, d'autres pays tels, le Luxembourg, la Grande Bretagne, la Belgique, les US, etc.. offrent des conditions plus attractives et moins dangereuses que les nôtres. On verra prochainement les résultats désastreux de la faiblesse de notre conseil fédéral. Ce n'est pas pareil pour les requérants.. Répondre


More Troll plz

12.05.2012, 14:08 Heures
Signaler un abus 8 Recommandation 0

c'est vrai que l'evasion fiscale en soit c'est pas un crime... Répondre



Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne