Samedi 10 décembre 2016 | Dernière mise à jour 00:01

Asile Ils marchent pour défendre le droit d’asile

Quelque 60 personnes ont entrepris une marche de quatre jours pour défendre le droit d'asile. Parties à pied de Lausanne et Annecy (F), elles sont arrivées devant le siège du HCR à Genève.

Pour le collectif Semelles d’asile, à l’origine de la marche, le droit d’asile est attaqué gravement dans tous les pays de l’espace Schengen-Dublin.

Pour le collectif Semelles d’asile, à l’origine de la marche, le droit d’asile est attaqué gravement dans tous les pays de l’espace Schengen-Dublin. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Partis à pied de Lausanne et Annecy (F) pour défendre le droit d’asile, quelque 60 personnes sont arrivées samedi après-midi devant le siège du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) à Genève. Leur périple aura duré quatre jours.

Le droit d’asile est attaqué gravement dans tous les pays de l’espace Schengen-Dublin, a déploré Marc Giouse, membre du collectif Semelles d’asile, à l’origine de la marche. Le militant a pourtant rappelé que près de 150 pays ont signé la Convention de Genève sur le droit d’asile, dont on célèbre le 61e anniversaire.

Parmi les marcheurs se trouvaient des demandeurs d’asile. Trois d’entre-eux ont dû se résoudre à s’arrêter à la frontière franco- genevoise, car ils n’étaient pas autorisés à pénétrer sur le territoire suisse. Les marcheurs proviennent de divers horizons. Cette année, le plus jeune avait 14 ans, la doyenne 73 ans.

Pour M. Giouse, les mesures prises en Europe pour restreindre le droit d’asile ne sont que de mauvaises réponses à la crise. A ses yeux, il ne sert absolument à rien de rendre l’étranger responsable de tous les maux. «Aujourd’hui, on accueille, mais demain, on sera peut-être accueilli», a-t-il relevé. (ats/nxp)

(Créé: 28.07.2012, 16h44)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.