Mercredi 7 décembre 2016 | Dernière mise à jour 19:11

Avions de combat L’armée suédoise veut aussi acheter des Gripen

Le ministre de la Défense Ueli Maurer n’est pas le seul à vouloir acquérir l’avion de Saab. L’armée suédoise à l’intention de s’équiper d’au moins 60 Gripen.

Le Gripen, ici en démonstration au Brésil. Oû l’appareil suédois est en concurrence avec le Rafale et le Super Hornet de Boeing.

Le Gripen, ici en démonstration au Brésil. Oû l’appareil suédois est en concurrence avec le Rafale et le Super Hornet de Boeing. Image: AFP

Galerie Photos

Quel avion de combat pour la Suisse?

Quel avion de combat pour la Suisse? L'acquisition de nouveaux appareils pour la défense et la surveillance aérienne du pays fait toujours couler beaucoup d'encre. Petit catalogue des modèles en lice, notamment Eurofighter et Gripen

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Nous devons nous équiper de 60 à 80 nouveaux Gripen pour la période 2020-2030», a indiqué cet après-midi Sverker Goranson, commandant des Forces armées suédoises, justifiant des besoins de défense.

Le coût pour le contribuable suédois pourrait être de 50 milliards de couronnes (6,8 milliards de francs) selon DN, quotidien édité à Stockholm. Pas de changement

Le Gripen dans sa future version EF est le même appareil que veut acquérir Ueli Maurer. La décision du Conseil fédéral, fin novembre, d’acheter l’appareil suédois au lieu de ses concurrents Rafale (français) ou Eurofighter (allemand) a soulevé des polémiques. Notamment en raison des performances discutées de l’appareil, qui n’a pas encore été testé en Suisse. Des extraits de rapports intermédiaires d’Armasuisse faisaient état de performances insuffisantes. Thomas Hurter, pilote et conseiller national (UDC/SH), prend acte de cette annonce suédoise. Pour le président de la sous-commission chargée d'enquêter sur l'évaluation, cette annonce ne change rien à ce stade.

Mais «il a toujours été question d’acheter cet appareil pour la Suisse si un autre gouvernement l’achetait. Je crois que c’est pareil pour la Suède. Je ne sais pas où en sont les négociations entre le Conseil fédéral et la Suède», glisse Thomas Hurter.

Pour inciter la Suisse

Le socialiste Eric Voruz (VD), opposé à tout achat d’avion, ne s'alarme pas pour autant. «Cette annonce fait partie des arguments pour inciter la Suisse à acquérir le Gripen. D’après mes informations la Suède n’en a pas vraiment besoin», réagit le Vaudois. A ce jour, le gouvernement suisse était le seul pays à avoir manifesté son intérêt pour le Gripen de la nouvelle génération.

Le Brésil, où l’appareil suédois est en concurrence avec le Rafale et le Super Hornet de Boeing, n’a pas encore pris de décision. L’ancien président Lula Da Siva avait signé un accord préalable pour l’achat de 34 Rafale avec le président français Nicolas Sarkozy.

Mais dans un rapporté daté de 2010, les Forces aériennes brésiliennes considéraient que le Gripen était «la meilleure option». (nxp)

(Créé: 29.02.2012, 15h29)

Sondage

Seriez-vous tenté par un smartphone low cost à moins de 100 francs?



Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.