Samedi 3 décembre 2016 | Dernière mise à jour 01:33

Neuchâtel L'avocat qui veut faire chanter Sarko

L’ancien président de tribunal Nicolas Marthe propose un duo à l’ancien président français.

L’avocat neuchâtelois Nicolas Marthe invite l’avocat parisien Nicolas Sarkozy à former un duo.

L’avocat neuchâtelois Nicolas Marthe invite l’avocat parisien Nicolas Sarkozy à former un duo. Image: Sandro Campardo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Reconverti en musicien rock, l’ancien juge neuchâtelois Nicolas Marthe (44?ans) vise haut: sous le pseudonyme de Nick le Juge, il a proposé à l’ancien président français Nicolas Sarkozy l’enregistrement d’une chanson en duo!

Faire chanter à Sarko autre chose que «La Marseillaise», ce n’est pas gagné! Catherine Ceylac s’y était essayée en 2002 (émission «Thé ou café» sur France 2). Mais, après deux couplets de «Gabrielle» de Johnny Hallyday, plus scandés que chantés, le karaoké avait tourné court…

La proposition manuscrite de Nicolas Marthe remonte au 15 juin, dans une lettre qui commence par «Cher Confrère». «Les demandes adressées à Nicolas Sarkozy sont traitées par son associé Arnaud Claude», dit-on au cabinet parisien Arnaud Claude & Associés. Après un mois sans réponse, Nicolas Marthe y croit encore: «Ma démarche n’est pas moqueuse et n’a rien de dévalorisant.»

Une vidéo torride?

«Pourquoi pas une apparition de Sarko dans une vidéo torride?» s’interroge Nicolas Marthe, qui apparaît torse nu dans son clip, avec des filles dénudées. «Sans être comparables, nos parcours présentent des similitudes», remarque l’avocat neuchâtelois. D’abord le fait que les deux hommes se prénomment Nicolas et qu’on les ait tous deux appelés «Monsieur le Président», de la République pour l’un, du Tribunal de première instance pour l’autre.

Autre analogie, pour Nicolas Marthe: «Nous n’avons pas été réélus après plusieurs années au service de la communauté et nous avons repris notre activité d’avocats.» Quelle chanson Nicolas Marthe a-t-il prévu pour l’autre Nicolas, après avoir revisité «Je ne regrette rien» d’Edith Piaf? Un remake de «Si j’étais président» de Gérard Lenorman? «La chanson reste à écrire. C’est une véritable collaboration que j’ai proposée au président. Lui pour les paroles, moi pour la musique.»

Côté rock, la préférence officielle de Sarko va à «Love Me Tender» d’Elvis Presley et «Quelque chose de Tennessee» de Johnny Hallyday. Mais, pour Nicolas Marthe, peu importe la partition: «Ce qui m’intéresse, c’est qu’il exprime ses préoccupations dans une période de remise en question.»

La démarche du Neuchâtelois se veut «sincère, amicale et apolitique». Il s’adresse à l’homme, non au politicien. Et «il faut rebondir où on ne vous attend pas». Bassiste, Nicolas Marthe était musicien avant d’être juge. Mais ses concerts lui ont coûté son poste, le côté rebelle du rock étant «en inadéquation» avec sa fonction, selon la commission judiciaire de l’époque. En 2008, il n’était pas réélu par le Grand Conseil. C’est en bénévole dans la première campagne présidentielle de Barack Obama que Nicolas Marthe a rebondi. Dans la foulée, il a sorti un album rock au slogan provocateur: «Epris de justice et repris de justesse par le rock».


Cindy Sander et Nick le juge ont la même chanson par TELEOBS (Le Matin)

(Créé: 20.07.2012, 07h31)

Sondage

Avec le retrait de François Hollande, la gauche peut-elle conserver la présidence de la France?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Choisissez vos newsletters

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.