ACCUEIL 25.4.2014 Mis à jour à 09h45

L'avocat thurgovien réprimandé par ses pairs

Affaire Hildebrand

Les pairs du député UDC au Grand Conseil lui reprochent un «comportement nuisible en terme d'image» dans l'affaire ayant abouti à la démission du président de la BNS Philipp Hildebrand.

Mis à jour le 02.03.2012 3 Commentaires
L'avocat Hermann Lei avait informé le vice-président de l'UDC Christoph Blocher sur des données bancaires volées appartenant à Philipp Hildebrand.

L'avocat Hermann Lei avait informé le vice-président de l'UDC Christoph Blocher sur des données bancaires volées appartenant à Philipp Hildebrand.
Image: Keystone

Hermann Lei a reçu une admonition écrite de la fédération des avocats thurgoviens, a indiqué vendredi le président de cette dernière, Matthias Hotz. Il confirmait une information révélée par la Neue Zürcher Zeitung.

Matthias Hotz critique surtout la «démonstration de joie», illustrée par des «mots crus», dont a fait preuve Hermann Lei lors de la démission de Philipp Hildebrand. Par son comportement, le député au parlement cantonal a porté atteinte à l'image des avocats thurgoviens, estime le président de la fédération.

Il risque l'exclusion

Le comité de la fédération se réserve le droit de prononcer des sanctions contre l'avocat de Weinfelden, selon l'évolution de la procédure pénale engagée contre lui dans cette affaire. Il pourrait être menacé d'exclusion de la fédération des avocats thurgoviens, voire en être exclu tout court. La fédération a exigé d'Hermann Lei qu'il la tienne au courant de l'évolution de l'enquête.

Le Ministère public zurichois tente actuellement de faire la lumière sur le rôle joué par Hermann Lei dans la violation du secret bancaire survenue dans l'affaire Hildebrand. Une enquête pénale est en cours contre lui pour infraction à la loi sur les banques et violation du secret de fonction.

L'avocat avait informé le vice-président de l'UDC Christoph Blocher sur des données bancaires volées appartenant à Philipp Hildebrand. Il avait reçu les documents de la part d'un employé en informatique de la Banque Sarasin qu'il connaît depuis sa jeunesse. (ats/Newsnet)

Créé: 02.03.2012, 14h12

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

jle 12

02.03.2012, 15:41 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Le printemps risque d'être chaud pour Blocher son ami Lei...! Le secret bancaire violé dans cette affaire est-il le même que celui que cherche à protéger l'UDC ? Si oui, il paraîtrait logique que Blocher démissionne de ses fonctions. L'UDC ne peut garder dans ses rangs un homme capable d'enfreindre le sacro-saint secret bancaire, même si à son avantage ou pour assouvir une vengeance personnelle. Répondre


jeff desprez

02.03.2012, 17:24 Heures
Signaler un abus

Je ne les ai pas entendu se plaindre de l'image ridicule que donne leur guignol Ueli Maurer à TOUT le gouvernement et à notre pays tout entier. Il ridiculise notre pays depuis des années, et pourtant l'UDC ne dit rien ! Allez comprendre! Mieux vaut une mauvaise image qu'un comportement déplorable et ridicule à faire honte depuis des années ! Répondre



Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne