Lundi 26 juin 2017 | Dernière mise à jour 01:29

Météo L'hiver dernier, l'un des plus pauvres en neige

L'hiver 2016/17 restera dans les annales comme l'un des plus pauvres en neige depuis le début des mesures il y a 70 ans.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Tout avait pourtant bien commencé dans les stations de ski, avec d'abondantes chutes de neige à la mi-novembre déjà. Mais le foehn a rapidement fait fondre l'or blanc. S'en est alors suivi le mois de décembre le plus sec et le moins enneigé depuis le début des mesures, indique le WSL Institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF) mercredi. Point positif, les avalanches ont été moins meurtrières.

La neige est finalement arrivée en janvier. Si les quantités ont été nettement plus faibles que les années précédentes, la couche a persisté plusieurs semaines, car les températures ont été les plus froides depuis 30 ans sur le Plateau.

Mars trop doux

Des quantités plus importantes de neige sont tombées début mars. Cependant, le mercure a été trop doux pendant ce mois, ce qui a une nouvelle fois fait fondre les flocons. De nombreuses stations de ski ont connu la durée d'enneigement la plus courte jamais enregistrée.

Le faible enneigement se reflète dans les prévisions de danger d'avalanches. Le degré 1 (faible) a été annoncé deux fois plus souvent que la moyenne des dix dernières années. Les degrés 2 (limité), 3 (marqué) et 4 (fort) ont été utilisé 20% moins souvent. De grandes avalanches spontanées se sont malgré tout déclenchées. Des bâtiments, forêts ou voies de communication ont été touchés.

Sept morts

Le bilan humain atteint sept morts. Ce chiffre se situe 65% en dessous des 20 victimes enregistrées en moyenne à cette période ces 20 dernières années.

Le facteur chance a probablement aussi joué un rôle, remarque le SLF. En effet, au total 148 personnes ont été touchées par des avalanches. Ce chiffre est seulement 20% plus bas que la moyenne. (ats/nxp)

Créé: 03.05.2017, 12h31


Sondage

Devoir adopter des chatons par paire comme le veulent les refuges, est-ce raisonnable?




Publicité

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne