Dimanche 4 décembre 2016 | Dernière mise à jour 12:55

Assemblée des Verts L'initiative pour une économie verte a abouti

Le peuple suisse va vraisemblablement se prononcer sur l'initiative des Verts pour une économie verte. Le texte a recueilli environ 135'000 signatures, a affirmé le parti, réuni samedi en assemblée.

Les 100'000 signatures nécessaires ont déjà été certifiées, selon la co-présidente des Verts suisses Adèle Thorens.

Les 100'000 signatures nécessaires ont déjà été certifiées, selon la co-présidente des Verts suisses Adèle Thorens. Image: Keystone

Mots d'ordre

Les Verts veulent une harmonisation de l'interdiction de fumer dans toute la Suisse. Les délégués ont approuvé l'initiative populaire «Protection contre le tabagisme passif» avec 94 voix contre 45.

Ils se sont en revanche montrés moins divisés sur le contre- projet à l'initiative retirée «jeunesse musique», soutenu à l'unanimité.

La recommandation est tout aussi claire sur l'initiative populaire «Sécurité du logement à la retraite», rejetée à l'unanimité. Aucun allègement fiscal pour les propriétaires retraités n'est nécessaire, ont estimé les délégués.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le texte a donc recueilli environ 135'000 signatures, ont indiqué les Verts samedi lors de son assemblée des délégués à Aarau. Il sera déposé le 6 septembre à la Chancellerie fédérale.

Les 100'000 signatures nécessaires à l'aboutissement d'une initiative populaire ont déjà été certifiées, a assuré la co-présidente des Verts suisses, la conseillère nationale vaudoise Adèle Thorens.

Pour fêter ce succès, les Verts ont distribué un verre de champagne bio aux quelque 140 délégués réunis à Aarau. Le parti écologiste avait jusqu'au 8 septembre pour récolter les paraphes nécessaires.

L'initiative «Pour une économie durable et fondée sur une gestion efficiente des ressources» vise à réduire l'empreinte écologique de la Suisse d'ici à 2050, en modifiant le visage de l'économie. L'adoption du texte obligerait le Conseil fédéral à fixer des objectifs à moyen et long termes.

Le gouvernement pourrait notamment rendre les comportements écologiques plus attractifs via des incitations fiscales positives. Il pourrait aussi prélever une taxe à affectation liée sur la consommation des ressources non renouvelables. (ats/nxp)

(Créé: 25.08.2012, 12h33)

Sondage

Consommez vous des abats?





Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.