Samedi 10 décembre 2016 | Dernière mise à jour 21:23

Diplomatie La Suisse prête à accueillir une conférence sur la Syrie

Le chef de la diplomatie Didier Burkhalter a proposé à l’émissaire international de l’ONU Kofi Annan d’organiser une conférence sur la Syrie en Suisse. Le site de Genève pour une telle réunion est encore ouvert.

Le chef des Affaires étrangères de la Suisse, le conseiller fédéral Didier Burkhalter.

Le chef des Affaires étrangères de la Suisse, le conseiller fédéral Didier Burkhalter. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Nous nous tenons prêts et sommes en contact avec l’équipe de Kofi Annan», a déclaré Didier Burkhalter dans une interview à la Neue Zürcher Zeitung publiée jeudi. La date du 30 juin est évoquée. La Suisse soutient la proposition du médiateur Annan en vue de la formation d’un «groupe de contact».

Le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) avait rencontré début juin l’ancien secrétaire général de l’ONU à Genève et l’avait assuré du soutien de la Suisse à son plan de paix pour la Syrie. Lors de cet entretien, il avait dit «combien il était important de ne pas accepter l’impunité», a rappelé Didier Burkhalter.

Une mission de l’ONU en Syrie est censée surveiller le cessez-le- feu entre insurgés et forces de sécurité du président Bachar el- Assad. Mais les observateurs de l’ONU ont suspendu leur mission samedi dernier en raison de l’augmentation des violences.

Depuis mars 2011, le président syrien réprime le mouvement de protestation dans le sang. Selon des organisations des droits de l’homme, plus de 14’000 personnes ont été tuées dans des combats.

La tenue d’une telle conférence en Suisse qui réunirait les cinq membres permanents du Conseil de sécurité (Etats-Unis, Russie, France, Grande-Bretagne et Chine) avait déjà été mentionnée par le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius début juin. (ats/nxp)

(Créé: 21.06.2012, 06h14)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.