ACCUEIL 25.10.2014 Mis à jour à 08h23

La Suisse s'engage dans le conflit malien

position

«La Suisse s'engage avec l'approche de neutralité et d'impartialité qui caractérise sa traditionnelle politique de promotion de la paix», ont souligné les services de Didier Burkhalter.

Mis à jour le 06.04.2012 44 Commentaires
Les Maliens manifestent vendredi à Bamako.

Les Maliens manifestent vendredi à Bamako.
Image: AFP

La Suisse a accepté de s'engager en faveur de la paix au Mali à la demande des parties en conflit, a révélé vendredi le DFAE, confirmant une information de la RTS. Ce travail de bons offices implique «un contact direct» avec tous les acteurs pouvant contribuer à l'arrêt des violences.

«Depuis l'éclatement des violences au mois de janvier dernier, la Suisse a répondu positivement aux demandes qui lui ont été adressés par les différentes parties du conflit de se mettre au service d'un retour aussi rapide que possible à la paix et à la stabilité dans ces régions», a indiqué le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

«Dans ce sens, la Suisse s'engage avec l'approche de neutralité et d'impartialité qui caractérise sa traditionnelle politique de promotion de la paix», ont souligné les services de Didier Burkhalter.

Ceux-ci ont ajouté que ce travail de bons offices, «salué par les différentes parties», implique «un contact direct avec tous les acteurs pouvant contribuer à l'arrêt des violences et à la recherche d'une solution durable», sans plus de précisions.

Ces efforts sont gérés directement par le DFAE en Suisse. Le Bureau de coopération à Bamako n'est pas impliqué dans ces activités, a expliqué le DFAE.

Jeudi, la Direction du développement et de la coopération (DDC) a annoncé la suspension de ses activités dans le nord du Mali en raison de l'insécurité. Ses programmes sont actuellement poursuivis uniquement dans la région de Sikasso, au sud, la seule accessible. L'appui direct à l'Etat malien est aussi gelé depuis le putsch.

(ats/Newsnet)

Créé: 06.04.2012, 19h12

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

44 Commentaires

la Vache à Lait

06.04.2012, 19:25 Heures
Signaler un abus 7 Recommandation 0

Et les violences en Suisse, on s'occupe de ça quand? J'ai juste une petite question stupide, les frais sont à la charge de qui? Répondre


Igiul Degiorgi

07.04.2012, 07:45 Heures
Signaler un abus 7 Recommandation 0

Ce qui fait intervenir les autres nations au Mali y compris la suisse c'est que ce pays est le 3me producteur d'or d'Afrique ,le reste n'est que blabla pour nous distraire des réalitées. Répondre



Sondage

Les cantons romands doivent-ils sanctionner les fumeurs de cannabis avec plus de sévérité?





Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce