Jeudi 29 septembre 2016 | Dernière mise à jour 00:01

Assurance maladie La grogne augmente contre les caisses maladie

De plus en plus de Suisses sont mécontents des caisses maladie, selon l'office de médiation qui précise que le nombre de reproches et de propos insultants qui lui sont adressés est en augmentation.

Une jeune femme calcule ses primes maladie à Lucerne. Jamais les plaintes contre les caisses maladie n'ont été aussi nombreuses.

Une jeune femme calcule ses primes maladie à Lucerne. Jamais les plaintes contre les caisses maladie n'ont été aussi nombreuses. Image: Keystone

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les assurés plus âgés se sentent abandonnés lorsque leurs primes complémentaires augmentent fortement, relève mercredi l’ombudsman de l’assurance maladie dans son rapport d’activité. Les plus jeunes souhaitent un renforcement du contrôle des coûts afin d’éviter les abus par les assurés.

Insultes

«Jamais l’office de médiation n’avait été confronté à autant de reproches et propos insultants envers les assureurs», écrit l’ombudsman. «Et jamais encore les collaborateurs de l’office n’avaient reçu autant de menaces cachées ou directes envers leur personne», ajoute-t-il.

Les assureurs n’y sont pas pour rien: les refus de prestations sont des plus laconiques, parfois il manque même toute motivation, précise l’ombudsman. Le ton employé par certaines caisses s’est fait plus rude envers les assurés. De manière générale, l’ombudsman s’attend à un nouveau durcissement des relations.

En 2011, l’office a reçu 6108 requêtes, soit 3% de moins que l’année précédente. Le nombre s’est stabilisé à un niveau élevé après une hausse de 30% les deux années précédentes. Cette situation implique un engagement intense et permanent, ajoute l’ombudsman. Le nouveau financement hospitalier devrait provoquer des questions supplémentaires sur l’assurance de base et complémentaire. L’an dernier, 3188 demandes ont porté sur les prestations d’assurance, 1796 concernaient un changement de caisse et 828 les primes. Les 296 cas restants étaient d’ordre général. (ats/nxp)

(Créé: 09.05.2012, 17h47)

Sondage

Le canton de Vaud a-t-il raison d'interdire la mendicité sur son territoire?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.