Dimanche 4 décembre 2016 | Dernière mise à jour 06:45

Couac La toupie Twisty mène à des sites porno

En tapant «Twisty» sur Google, les jeunes fans de la nouvelle campagne de Migros tombent sur des sites pour adultes. Le géant orange intervient auprès du moteur de recherche.

Voilà la première proposition de Google lorsque l'on recherche Twisty...

Voilà la première proposition de Google lorsque l'on recherche Twisty...

La nouvelle campagne de marketing de la Migros n'a visiblement pas été testée avant son lancement!

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Lancée il y a dix jours par Migros, la Twistymania a trouvé son public dans les cours d’école. Comme lors de la campagne des Nano, en 2011, les enfants disposent d’une boîte et d’un album pour faire cette collection de toupies. La Twistymania incite aussi les enfants à aller sur Internet pour remplir un album virtuel à l’aide de codes sur les vignettes et participer à un grand concours.

En rentrant de l’école, Julie, 8 ans, explique à son père qu’il faut aller sur Internet et taper «twisty» pour trouver le site. Il s’exécute sur Google et quelle n’est pas sa surprise de tomber sur toute une série de sites pornographiques! Finalement il trouve le site de Migros, mais, pour cela, il faut impérativement taper «twistymania», ce qui n’est pas évident pour une enfant.

Cette situation fait bondir la conseillère aux Etats Géraldine Savary, qui est déjà intervenue aux Chambres fédérales pour protéger les enfants de la pornographie sur le Web: «Migros a la responsabilité d’éviter qu’une telle situation puisse se produire. Je ne comprends pas qu’elle n’ait pas testé ce mot avant de lancer une opération d’une si grande envergure.»

Philip Jaffé, directeur de l’Institut universitaire Kurt Bosch et spécialiste des droits de l’enfant, estime aussi que Migros a manqué de prudence: «Certes, sur Internet, des mots banals peuvent mener à des sites pour adultes, mais «twisty» se réfère à un site existant connu. Cela provoque indéniablement le risque que des jeunes enfants tombent dessus. Cela engage sa responsabilité.»

Pour le secrétaire de la Fédération romande des consommateurs, Mathieu Fleury, cette situation confirme le danger qu’il y a à inciter les enfants à aller en ligne: «Un supermarché n’a pas à créer un lien avec l’enfant par ce biais. La démonstration est faite que sur Internet les risques sont bien réels et qu’il n’est pas responsable d’y attirer des enfants si jeunes.»

Tiziana Bellucci, directrice d’Action Innocence, qui vise à préserver la dignité des enfants sur Internet, est choquée: «C’est tout à fait incroyable que Migros n’ait pas vérifié. Cette campagne vise des enfants qui ont entre 5 et 10 ans!» Interpellée, Migros explique qu’elle ne travaille qu’avec des adresses se terminant par «.ch». «Il ne nous était pas connu que l’appellation «Twisty» avec l’extension «.com» conduisait à des pages érotiques», précise la porte-parole Monika Weibel. Cela dit, le géant orange a décidé d’intervenir hier auprès de Google pour que, lorsque l’on tape «Twisty» en Suisse, apparaisse tout de suite Twistymania. «Ainsi les enfants qui cherchent notre page tomberont immédiatement sur notre campagne», conclut-elle. A vérifier. (Le Matin)

(Créé: 20.04.2013, 12h21)

Sondage

Avec le retrait de François Hollande, la gauche peut-elle conserver la présidence de la France?



Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.